Une action en justice intentée par Symantec pourrait déstabiliser Vista

Cloud

L’éditeur d’antivirus a porté plainte contre Microsoft pour une supposée violation de brevet dans le prochain Windows.

Symantec a initié le 18 mai une action en justice à l’encontre de Microsoft qu’il accuse de violation de brevet. La plainte de l’éditeur de solutions de sécurité IT, devenue l’année dernière une filiale de Veritas(voir édition du 20 septembre 2005), a été déposée à Seattle (Etat de Washington).

Bien que la cour n’ait pas encore détaillé la nature exacte des griefs de Symantec, il semble que Microsoft soit accusé d’utiliser une technologie propriété de Veritas pour développer ses propres fonctions de Windows, et notamment du futur système d’exploitation Vista. La plainte déposée évoque un détournement de propriété intellectuelle ainsi qu’une rupture de contrat.

Symantec chercherait à obtenir une injonction bloquant le développement et la vente de Windows Vista. Selon certaines sources, la technologie au coeur de ce procès serait le produit Volume Manager de Symantec, qui permet aux systèmes d’exploitation de stocker et de gérer de grandes quantités de données.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 19 mai 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur