Une administration commune de la voix et des données

Mobilité

Alcatel unifie les solutions d’administration sur les réseaux IP. Désormais l’entreprise a une vision d’ensemble des données et de la voix sur IP.

“Une des grandes inquiétudes des entreprises lorsqu’elles souhaitaient mettre en place une architecture de voix sur IP était l’absence d’outils d’administration”, explique Thierry Riché, directeur marketing produit pour l’Europe au sein d’Alcatel. Et d’ajouter, “ce point a contribué à mon avis, a limité le développement de la voix sur IP”. Il est qu’aujourd’hui encore les lignes téléphoniques classiques ont la part belle sur le marché des réseaux télécoms.

Pour résoudre ce problème d’administration sur les réseaux IP, Alcatel vient de lancer un ensemble de solutions capable d’administrer à la fois la partie voix et la partie data d’un réseau. Auparavant, il fallait deux plates-formes distinctes, ce qui empêchait d’avoir une vue globale de l’ensemble des systèmes de communication. La solution OmniVista permet de surveiller en permanence le réseau ce qui permet de détecter les pannes et surtout de dimensionner correctement la bande passante en fonction du moment, ce qui permet d’éviter toute suspension d’activité. La plate-forme permet d’enregistrer au préalable les seuils d’alerte qu’aura choisis l’entreprise, qui sera alertée lorsque ceux-ci seront atteints.

Les PME ne sont pas encore concernées

La solution se destine au marché des moyennes et grandes entreprises. De l’aveu même de Thierry Riché, la voix sur IP ne représente qu’un intérêt modeste pour les PME. Par ailleurs, les besoins d’administration de réseau concernent essentiellement les grosses structures. Le prix de base de la solution OmniVista est de 7 800 dollars (environ 60 000 francs ou 9 100 euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur