Une ancienne faille réapparaît dans Firefox et Mozilla

Cloud

Une vulnérabilité involontairement réintroduite dans les dernières versions de ces deux navigateurs autorise le spoofing d’URL. En attendant un correctif, la navigation par onglets constitue une parade efficace.

C’est un comble : les développeurs des navigateurs Firefox et Mozilla, réputés pour leur haut niveau de sécurité et leur réactivité face aux nouvelles menaces du Web, ont involontairement réintroduit dans les dernières versions de leurs logiciels une vulnérabilité connue depuis sept ans. Selon le spécialiste de la sécurité Secunia, qui a divulgué l’existence de la faille, celle-ci affecterait Firefox 1.0.4, Mozilla 1.7.8 et peut-être d’autres versions antérieures de ces butineurs.

Cette vulnérabilité, qui présente un risque jugé modéré, permet à un pirate de faire apparaître dans une fenêtre du navigateur le contenu de son choix, tout en conservant dans la barre d’adresses l’URL d’un site de confiance. Cette méthode, appelée spoofing, est notamment utilisée par les adeptes du phishing qui peuvent ainsi récupérer toutes sortes d’informations confidentielles sur les internautes. Une démonstration de l’exploitation de cette faille est disponible sur le site de Secunia sous la forme d’un test de vulnérabilité.

Préférez la navigation par onglets

Aucun correctif n’étant pour le moment disponible, Secunia conseille tout simplement de ne pas afficher simultanément un site de confiance dans une fenêtre du navigateur et d’autres sites plus douteux dans une autre. En revanche, on pourra sans problème ouvrir plusieurs onglets dans la même fenêtre, le spoofing d’URL n’étant, dans le cas présent, réalisable que d’une fenêtre vers une autre. Une solution provisoire en attendant que la fondation Mozilla, éditrice des deux navigateurs, corrige ce faux pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur