Une attaque DOS contre l’initiative Internet de Sun dans le grid computing

Cloud

Le site de démonstration de ce nouveau service a fait l’objet d’une attaque par saturation, qui n’a pas affecté la grille de calcul elle-même.

Le site Web de démonstration du nouveau service de grid computing de Sun Microsystems (voir édition du 22 mars 2006) a été victime d’une attaque par déni de service (Denial of service ou DOS). Les attaques DOS consistent à saturer un service par de nombreuses requêtes afin de le rendre indisponible à ses utilisateurs légitimes.

Ce site proposait un service de transformation de texte écrit en enregistrement audio. L’opération était réalisée par la grille de calcul mais le site Web n’était pas hébergé sur celle-ci. C’est pour cette raison que l’attaque n’a pas affecté le système lui-même, a expliqué un porte-parole de Sun à Vnunet.com.

“Quelques attaques DOS ont été tentées [jeudi 23 mars] en début de journée, ce qui est normal pour tout service en ligne. Le problème a été résolu rapidement. Le Grid de Sun n’a pas été mis en péril et aucune dégradation du service n’a pu être constatée par les utilisateurs au sein de la grille de calcul”, a déclaré la société dans un e-mail envoyé à notre confrère anglais.

Accès réservé

Sun a réagi à cette attaque en retirant simplement son site Web de démonstration. Celle-ci n’est désormais accessible que par les utilisateurs enregistrés du service de grid computing.

L’offre, pour le moment réservée aux Etats-Unis, exige un compte Paypal pour l’obtention duquel il est nécessaire de fournir une adresse personnelle et un numéro de compte bancaire. Ce qui permettra à Sun d’identifier, le cas échéant, les personnes utilisant son service dans le cadre d’activités illégales.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 24 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur