Une banque irlandaise fait migrer 7 500 PC vers Linux

Mobilité

La suite bureautique sous Linux de Sun Microsystems a remporté son premier contrat important dans le secteur privé en signant avec la banque irlandaise Allied Irish Bank.

Les administrations (voir édition du 23 juin 2004), les municipalités (voir édition du 18 juin 2004) et les pays émergents (voir édition du 15 juin 2004) ne sont pas les seuls à se lancer dans de vastes déploiements de Linux et d’applications Open source pour les postes de travail. Le secteur privé suit également le mouvement. Une banque irlandaise, Allied Irish Bank (AIB), qui opère en Irlande et en Grande-Bretagne, vient ainsi d’annoncer la migration de 7 500 postes de travail actuellement sous Windows et Office vers Java Desktop System, la suite bureautique fonctionnant sous Linux de Sun Microsystems. La migration se déroulera en 2005.

Âpres négociations

Les termes financiers du contrat n’ont pas été dévoilés. Mais, selon le site News.com, Sun a dû consentir d’importants rabais pour emporter ce marché. Le site américain rappelle en effet les déclarations du responsable européen de Java Desktop System, Robin Wilton, qui évoquait il y a quelques mois d’âpres négociations concernant Java Desktop System avec une banque – dont il avait tu le nom mais qui était probablement AIB. Sans doute cet effort financier était-il nécessaire pour signer ces premiers contrats qui inciteront d’autres grandes entreprises du secteur privé à franchir le pas. Mais incontestablement, Linux et les applications bureautiques libres, malgré la quasi-gratuité des licences, ne s’imposeront pas rapidement ni facilement sur les postes de travail. La raison en est que le prix facial des licences ne représente qu’une infime partie du coût global de la migration d’un parc de PC. Résultat : Linux n’est pas toujours plus économique que Windows (voir édition du 10 septembre 2003).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur