Une bêta de Puma circule sur le Web

Cloud

Mac OS X 10.1 avait été la grande nouveauté (la seule ?) de la dernière présentation de Steve Jobs lors de MacWorld Expo à New-York. A peine la grande mise à jour présentée que les articles sur le Web ont proliféré. Mac OS X 10.1 devrait être un très grand cru. Apple se le doit pour transformer l’essai.

Après Microsoft, qui avait vu la version bêta RC1 de Windows XP se balader sur le Web sans son autorisation, c’est au tour d’Apple de subir les mêmes désagréments. En effet, la prochaine mise à jour majeure de Mac OS X, numérotée 10.1 et encore connue sous le nom de code Puma (voir édition du 25 juillet 2001), aurait fait son apparition en version bêta sur certains groupes de discussions IRC, ainsi que le relate le site Betanews. Le site l’a bien sûr récupérée et testée. Et il semble bien que les améliorations présentées par Steve Jobs lors de la dernière MacWorld Expo de New York (voir édition du 18 juillet 2001) soient en bonne voie d’achèvement.

Une mouture nettement plus rapide

On apprend ainsi que la vitesse d’exécution de l’ensemble est déjà largement améliorée, bien qu’il ne s’agisse que d’une bêta (donc non encore optimisée). Un autre site, Accelerate your Mac, a également testé cette bêta et publie quelques tableaux de résultats. On y voit que les temps de lancement des applications se raccourcissent tant en secondes… qu’en nombre de rebonds de l’icône dans le Dock ! On se rappelle en effet que l’icône d’une application ou d’un document présente sur le Dock “gigote” tant qu’elle ou il n’est pas apparu à l’écran. Toujours côté Dock, il sera possible de le placer sur n’importe quel côté de l’écran.

Parmi les autres nouveautés attendues, on notera : la possibilité de graver des CD-R directement depuis le Finder (fonction déjà présente dans iTunes depuis mai dernier) et de lire des DVD vidéo (cette fonction n’était pas encore présente dans la bêta). Pour les utilisateurs plus pointus, AppleScript a été largement intégré dans le Finder et le système en général. On pourra automatiser de nouvelles fonctions (impression, connexion Internet et même le Terminal). Grande nouveauté dans AppleScript, la prise en charge du protocole SOAP (déjà largement utilisé par Microsoft et Borland) et du langage XML. AppleScript pourra enfin bien mieux communiquer avec d’autres systèmes. Côté réseau, on aura droit au support complet d’AirPort. Au nombre des améliorations d’usage du système au quotidien, on appréciera l’accès direct au service de stockage distant iDisk.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur