Une blogueuse de Google critique Sicko… avant de s’excuser

Mobilité

Après avoir publié dans un blog interne des commentaires critiques sur le
film Sicko de Michael Moore, Lauren Turner a présenté ses excuses.

Une responsable des ventes publicitaires de Google a présenté ses excuses pour les commentaires publiés sur un blog interne concernant le nouveau film de Michael Moore, intitulé Sicko.

Lauren Turner a utilisé le blog Health Adverstising de Google pour demander aux organisations de santé d’utiliser les publicités de Google opposées au film afin de faire passer leur message. Ces commentaires ont suscité un tollé général.

“Moore attaque les assurances, médecins et entreprises pharmaceutiques en les reliant à des histoires poignantes et isolées qui montrent le pire du système, “ écrit Lauren Turner. “Le film de Moore dépeint l’industrie comme dirigée par le profit et le marketing et évite de montrer l’intérêt du système de santé pour les soins et le bien-être du patient.”

Ces commentaires ont suscité la colère de la blogosphère, accusant Lauren Turner d’agiter le drapeau de la ‘lutte contre le mal’ au nom de Google.

Cette dernière a présenté ses excuses hier, tentant de minimiser l’incident en rappelant que le point de vue exprimé était uniquement le sien. ” Certains lecteurs ont pensé que l’opinion que j’exprimais à propos du film Sicko était en fait celle de Google,” ajoute-t-elle. “C’est facile à comprendre, car après tout, c’est un blog officiel de Google. C’est ma faute, je comprends pourquoi cela a créé une certaine confusion.”

Dans son dernier film, Michael Moore propose de remplacer le système de santé privé actuellement en vigueur aux Etats-Unis par un système de soin universel accessible à tous. Le réalisateur accuse les organisations de santé de dissimuler leurs motivations premières – les profits – à grands renforts de relations publiques et de campagnes marketing.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 3 juillet 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur