Une carte PCI ATA 100 pour Mac

Mobilité

Après avoir généralisé durant plus de dix ans la norme SCSI, Apple, pour abaisser ses coûts de production s’est ralliée à une norme de connexion de périphériques largement répandue dans le monde PC, l’Ultra ATA. Une nouvelle carte PCI permet de profiter de la norme ATA 100, alors que les Mac actuels ne dépassent pas l’ATA 66.

Bien que haut de gamme, les derniers G4 Quick Silver (voir édition du 23 juillet 2001) se contentent encore de la norme Ultra ATA 66 pour connecter son disque dur interne. Cette technologie offre des performances théoriques de 66 Mo/s. Or, aujourd’hui, la plupart des PC sont livrés en standard avec des composants compatibles avec la norme ATA 100 qui, comme son nom l’indique, autorise un débit maximum théorique de 100 Mo/s. Une norme ATA 133 vient même d’être récemment présentée par Maxtor (voir édition du 1er août 2001).

Pour combler cet écart, le constructeur Miglia commercialise une toute nouvelle carte d’extension PCI à la norme ATA 100. La carte Alchemy ATA 100 s’installe sur tout Mac possédant un slot d’extension PCI (excepté les Performa). La carte fonctionne au minimum avec le système 8.6. On peut y connecter jusqu’à 4 disques durs en interne. Aucun connecteur externe est disponible. Ces disques durs peuvent servir de volume de démarrage. Une des caractéristiques de cette carte est de ne pas nécessiter de pilote spécifique. Ironiquement, elle est reconnue comme une carte SCSI par le système ! La carte est proposée à 179 euros (1174,16 francs)

A quand l’ATA 100 en standard chez Apple ?

L’ATA 100 apporte sans conteste une amélioration notable des performances, pour les copies de fichiers par exemple. A condition, bien sûr, d’utiliser les disques durs ad hoc. Comparé à du SCSI 1 ou ATA-66, les utilisateurs seront agréablement surpris. Il ne reste plus qu’à souhaiter qu’Apple intègre cette norme dans ces prochaines machines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur