Une chaîne hi-fi signée HP et Real Networks ?

Mobilité

Hewlett Packard vient de passer un accord avec Real Networks pour développer des appareils dédiés à la consommation de contenus et de services Internet, essentiellement du son et de la vidéo, dont RealNetworks développera la plate-forme de lecture. Les premiers produits destinés à remplacer la bonne vieille chaîne hi-fi de salon devraient apparaître dès cet été aux Etats-Unis.

Le divertissement passera par Internet. C’est la vision de Hewlett Packard (HP) qui vient de signer un partenariat avec Real Networks pour mettre au point une gamme de produits dédiés à la consommation de contenu de divertissement via Internet. “Comme les environnements informatique et de divertissement convergent”, déclare Pradeep Jotwani, président de la branche grand public chez HP, “les consommateurs cherchent à enrichir leurs façons de s’amuser. Introduire nos technologies dans les produits de grande consommation est la prochaine étape pour HP. Le partenariat avec Real Networks permettra de concrétiser cette vision.”

Real Networks apportera à HP une plate-forme de lecture audio et vidéo, basée sur Linux, qui inclura Real Player et Real JukeBox, les logiciels qui permettent de lire les formats propriétaires de Real (les “.rm” et “.ram”). Selon John Spofford, directeur de la division de stockage chez HP, dont les propos sont rapportés par Reuters, les futurs appareils pourront se connecter à une chaîne hi-fi et se piloteront soit directement à partir du boîtier, soit par une interface graphique qui s’affichera sur la télévision. “Nous cherchons à marier le meilleur de la technologie informatique et les meilleures caractéristiques des environnements audiovisuels”, a-t-il déclaré.

Des solutions un peu en avance sur leur temps

Les premiers produits devraient apparaître cet été aux Etats-Unis. En France, ce type d’appareil n’intéressera au mieux que ceux qui disposent d’une liaison permanente, essentiellement l’ADSL et le câble. Sachant par ailleurs que, malgré le confort apporté par ces liaisons haut débit, le flux d’un fichier en streaming n’est pas toujours régulier. Difficile d’accepter d’écouter la radio par saccades… “Ces solutions arrivent peut-être un peu tôt par rapport aux configurations technologiques actuelles”, avoue Pierre-Antoine Grison, chef de produits chez Future Sound Technologies (voir encadré), “mais il ne faut pas négliger l’aspect off-line des appareils qui offrent d’autres avantages comme le stockage d’heures de musique sur disque dur, l’aspect ‘baladeur’ de l’appareil, la programmation de téléchargement, etc.” Ce qui est certain, c’est la préfiguration d’une consommation de contenus à la carte que dessine, pour l’avenir, ce type de solutions.

Le divertissement passera par Internet. C’est la vision de Hewlett Packard (HP) qui vient de signer un partenariat avec Real Networks pour mettre au point une gamme de produits dédiés à la consommation de contenu de divertissement via Internet. “Comme les environnements informatique et de divertissement convergent”, déclare Pradeep Jotwani, président de la branche grand public chez HP, “les consommateurs cherchent à enrichir leurs façons de s’amuser. Introduire nos technologies dans les produits de grande consommation est la prochaine étape pour HP. Le partenariat avec Real Networks permettra de concrétiser cette vision.”

Real Networks apportera à HP une plate-forme de lecture audio et vidéo, basée sur Linux, qui inclura Real Player et Real JukeBox, les logiciels qui permettent de lire les formats propriétaires de Real (les “.rm” et “.ram”). Selon John Spofford, directeur de la division de stockage chez HP, dont les propos sont rapportés par Reuters, les futurs appareils pourront se connecter à une chaîne hi-fi et se piloteront soit directement à partir du boîtier, soit par une interface graphique qui s’affichera sur la télévision. “Nous cherchons à marier le meilleur de la technologie informatique et les meilleures caractéristiques des environnements audiovisuels”, a-t-il déclaré.

Des solutions un peu en avance sur leur temps

Les premiers produits devraient apparaître cet été aux Etats-Unis. En France, ce type d’appareil n’intéressera au mieux que ceux qui disposent d’une liaison permanente, essentiellement l’ADSL et le câble. Sachant par ailleurs que, malgré le confort apporté par ces liaisons haut débit, le flux d’un fichier en streaming n’est pas toujours régulier. Difficile d’accepter d’écouter la radio par saccades… “Ces solutions arrivent peut-être un peu tôt par rapport aux configurations technologiques actuelles”, avoue Pierre-Antoine Grison, chef de produits chez Future Sound Technologies (voir encadré), “mais il ne faut pas négliger l’aspect off-line des appareils qui offrent d’autres avantages comme le stockage d’heures de musique sur disque dur, l’aspect ‘baladeur’ de l’appareil, la programmation de téléchargement, etc.” Ce qui est certain, c’est la préfiguration d’une consommation de contenus à la carte que dessine, pour l’avenir, ce type de solutions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur