Une enveloppe de 10 millions d’euros pour le pôle de compétitivité “Multimédia & Vie Numérique”

Cloud
Information - news

Le projet Infom@gic, autour de l’ingénierie de la connaissance, fait l’objet d’une attention particulière.

Les projets en gestation dans les pôles de compétivités sélectionnés dans le courant de l’été (voir édition du 12 juillet 2005) commencent à s’affiner. Le 27 octobre, à l’occasion d’une rencontre avec les acteurs du pôle francilien de compétitivité “Image, Multimédia et Vie Numérique”, François Loos, ministre délégué à l’Industrie, a annoncé un premier financement des projets couverts par cette structure.

L’Etat et les fonds dédiés au soutien de l’innovation vont débloquer une enveloppe globale de 10 millions d’euros dans ce sens. Un premier soutien de près de 6,4 millions d’euros sera délivré au pôle sous forme de subventions publiques avant la fin de l’année.

L’ingénierie de la connaissance, domaine de prédilection du pôle

C’est le projet Infom@gic qui va bénéficier de la plus grande attention. Il couvre trois axes de la l’ingénierie de la connaissance dans la perspective de créer une plate-forme de recherche : moteurs de recherche avancés, extraction des connaissances élaborées et fusion d’informations multimédia.

Infom@gic bénéficiera d’une aide publique de 2,6 millions d’euros en provenance du Fonds de Compétitivité des Entreprises (FCE) émanant du ministère de l’Industrie.

Parallèlement, trois autres projets liés au pôle “Image, Multimédia et Vie Numérique” seront soutenus par le Réseau National de Recherche en Télécommunications (RNRT) à hauteur de 1,4 million d’euros.

Globalement, ce pôle francilien rassemble 30 grandes entreprises, 200 PME, 30 universités et Ecoles et 50 laboratoires de recherche.

Secteur des jeux vidéo : un système de crédit d’impôt pourrait démarrer en 2006
En prolongement de sa rencontre avec les acteurs du pôle de compétitivité “Image, Multimédia et Vie Numérique”, François Loos a effectué une visite des locaux de la société Attitude Studio , spécialisée dans l’animation 3D pour les jeux vidéos. Le représentant du gouvernement a évoqué l’idée de mettre en place un système de crédit d’impôt sur la production de jeux vidéo “qui pourrait être effectif dès 2006 après l’aval de la Commission européenne”.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur