Une faille critique touche différentes versions de Microsoft Sharepoint

Cloud

Plusieurs moutures des logiciels de collaboration SharePoint ne peuvent plus être utilisées après l’installation du SP2, à cause de l’activation automatique d’une date d’expiration erronée.

Microsoft vient de lancer un avertissement concernant un bogue affectant ses logiciels SharePoint : les applications, à cause d’une erreur d’activation de date d’expiration, ne seraient plus utilisables six mois après leur installation.

Jeff Teper, le vice-président de l’activité Office SharePoint Server Group chez Microsoft, averti les utilisateurs de ce bogue dans un des billets du blog de l’éditeur. Le problème survient quand les utilisateurs des versions d’Office SharePoint Server 2007, de Project Server 2007, de Form Server 2007, de Search Server 2008 et de Search Server 2008 Express installent le SP2 (Service Pack) de chacun de ces logiciels.

“Pendant l’installation du SP2, une mauvaise date d’expiration du produit est activée par défaut”, explique Jeff Teper. “Cela signifie que, dans ce cas, SharePoint est automatiquement désactivé, comme si c’était une version d’essai de 180 jours, après que le SP2 est déployée. L’activation de cette mauvaise date n’affecte en rien le bon déroulement des différentes fonctionnalités de ces logiciels, en tout cas, jusqu’à la date d’expiration”.

Microsoft travaille activement à l’élaboration d’un correctif, capable de s’exécuter automatiquement. Pour le moment, l’éditeur propose une solution de secours, en invitant ses clients à recomposer leur numéro d’identification du produit (Product ID number –PID) dans la partie “Converte License Type” disponible sur la console d’administration centrale des logiciels concernés.

Microsoft vient de lancer un avertissement concernant un bogue affectant ses logiciels SharePoint : les applications, à cause d’une erreur d’activation de date d’expiration, ne seraient plus utilisables six mois après leur installation.

Jeff Teper, le vice-président de l’activité Office SharePoint Server Group chez Microsoft, averti les utilisateurs de ce bogue dans un des billets du blog de l’éditeur. Le problème survient quand les utilisateurs des versions d’Office SharePoint Server 2007, de Project Server 2007, de Form Server 2007, de Search Server 2008 et de Search Server 2008 Express installent le SP2 (Service Pack) de chacun de ces logiciels.

“Pendant l’installation du SP2, une mauvaise date d’expiration du produit est activée par défaut”, explique Jeff Teper. “Cela signifie que, dans ce cas, SharePoint est automatiquement désactivé, comme si c’était une version d’essai de 180 jours, après que le SP2 est déployée. L’activation de cette mauvaise date n’affecte en rien le bon déroulement des différentes fonctionnalités de ces logiciels, en tout cas, jusqu’à la date d’expiration”.

Microsoft travaille activement à l’élaboration d’un correctif, capable de s’exécuter automatiquement. Pour le moment, l’éditeur propose une solution de secours, en invitant ses clients à recomposer leur numéro d’identification du produit (Product ID number –PID) dans la partie “Converte License Type” disponible sur la console d’administration centrale des logiciels concernés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur