Une faille dans Windows peut toucher les utilisateurs d’iTunes

Cloud

Plusieurs logiciels tiers, grand public ou professionnels, sont susceptibles d’être affectés.

iDefense, éditeur de solutions de sécurité, a émis une alerte concernant une faille non corrigée de Windows, susceptible de toucher plusieurs applications tierces pour le grand public ou les entreprises.

Les applications concernées sont les logiciels iTunes d’Apple, RealPlayer 10.5, Kaspersky Antivirus pour Windows Filer Servers 5.0, VMWare 5.0.0 et Microsoft Antispyware 1.0.509 (bêta 1).

La faille affecte le logiciel CreateProcess utilisé pour lancer une fonction au sein d’une application. La fonction cherche les chemins multiples sur un système donné, ce qui pourrait permettre à un pirate de placer un programme conçu pour l’occasion dans l’un de ces emplacements dans l’attente d’une exécution ultérieure.

Apple indique dans une recommandation de sécurité mise en ligne sur son site que la faille peut se manifester avec le logiciel iTunes 5 lorsqu’un utilisateur ouvre le fichier d’aide. La firme conseille de passer à la version 6 du logiciel de musique, qui n’est pas affectée par la faille.

De son côté, Microsoft assure être conscient de ce problème et mener une enquête sur le sujet. La version en cours de réactualisation de son application Antispyware ne sera pas affectée par cette faille.

(Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 21 novembre 2005)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur