Une norme unique de chiffrement pour les disques durs va voir le jour

Cloud

Le Trusted Computing Group a dévoilé un ensemble de spécifications pour la mise en place d’une norme unique de chiffrement pour les supports de stockage.

Le Trusted Computing Group (TCG) vient de publier des spécifications concernant trois nouvelles normes de cryptage. Ces spécifications décrivent des normes de cryptage adaptées au stockage dédié aux PC et aux centres de données, ainsi qu’une proposition de norme pour les protocoles SCSI et ATA utilisés par les disques durs et les autres systèmes de stockage (clés USB, …).

Avec les nouvelles normes “Opal”, le TCG espère offrir aux fournisseurs un modèle unique pour le développement et l’intégration de disques durs cryptés. “Les pertes et vols de données coûtent à l’industrie et aux consommateurs des centaines de millions de dollars, sans parler des problèmes juridiques et des répercussions en termes de crédibilité et de productivité”, souligne le président de Trusted Computing, Robert Thibadeau.

“L’approche du TCG en matière de stockage offre aux fournisseurs et aux utilisateurs un moyen transparent de crypter leurs données stockées sur des supports matériels sans affecter les performances. Avec pour principal but de sécuriser leurs données en toutes circonstances.”

Le Trusted Computing Group bénéficie du soutien de la plupart des grands fabricants de matériel et de solutions de stockage, comme Tochiba, Western Digital, Seagate, Fujitsu, Samsung ou Hitachi.

Ce large soutien laisse présager une bonne adoption de l’ensemble de ces nouvelles spécifications. Bon nombre de ces fabricants, notamment Seagate, proposent déjà des disques durs cryptés basés sur la norme Opal.

Les disques durs à autocryptage offrent non seulement un système de cryptage de niveau gouvernemental [basé sur la norme Advanced Encryption Standard], mais également une technologie de cryptage à clés qui rend illisibles les données existantes une fois la clé effacée“, explique Henry Fabian, directeur marketing de Seagate. “Cette technologie est idéale pour les disques durs de centres de données dont l’usage est détourné ou qui sont réutilisés, recyclés ou retournés à la fin du contrat de location ou en cas de réparation ou d’un envoi sous garantie.”

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 30 janvier 2009 et intitulé New encrypted standards pitched


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur