Une nouvelle norme ATA pour gros disques durs

Cloud

D’ici la fin de l’année, Maxtor sera en mesure de fabriquer des disques durs de 160 Go. Une capacité non supportée par l’actuelle norme ATA qui pilote la plupart des disques durs et limitée à 128 Go. Pour la dépasser, le constructeur a lancé, avec d’autres acteurs de l’industrie, des travaux sur une nouvelle norme qui permettra de dépasser les 128 petaoctets !

128 petaoctets (1 Po = 1 million de Go) ! Telle est la capacité de gestion des disques durs que permettrait d’atteindre la prochaine norme ATA (ATA/ATAPI 6) sur laquelle s’apprête à plancher le T13, le comité chargé de définir les normes de cette interface. Les travaux, initiés par le constructeur Maxtor avec l’appui notable de Compaq, Microsoft, VIA Technologies ou encore OnTrack Data, visent à contourner la barrière des 128 Go que les disques durs devraient dépasser avant la fin de l’année (4 plateaux de 40 Go, soit 160 Go). Cette limite est due à la spécificité de la norme ATA adressée en 28 bits. Cela signifie qu’un disque dur peut avoir un maximum de 268 435 456 secteurs (2 puissance 28 bits) de 512 octets, soit plus de 137 milliards d’octets.

La solution proposée par le T13 est simple : étendre les possibilités d’adressage des données de 28 à 48 bits. Ce qui permet d’atteindre les 128 Po. En complément, Maxtor propose d’étendre le nombre de secteurs adressables par commande de 256 à 65 536. Cela permettrait d’augmenter le transfert simultané des données de 131 Ko (256 secteur x 512 octets) à 33 Mo (65 536 x 512). Une optimisation de la gestion des informations parfaitement adaptée aux besoins en multimédia et vidéo, notamment.

Mise à jour des Bios

Cette solution présente l’avantage de rester compatible avec la norme ATA et donc avec les cartes mères actuelles. Cependant, la gestion des 128 Po ne sera possible que si les éditeurs de Bios et de systèmes d’exploitation mettent à jour leurs programmes. Si les Bios actuels (les plus récents) reconnaissent les 128 Go de la norme ATA, Windows 98 ne gère pas plus de 33 Go et Windows 2000/XP plafonne à 128 Go. Ils ont encore du temps devant eux, d’autant que cette future norme ATA s’adressera, dans un premier temps, aux solutions professionnelles spécifiques (stockage, serveur vidéo, etc.). Les ordinateurs de bureau pour le grand public et la bureautique des entreprises sont livrés, en standard, avec de disques de 20 Go en moyenne. Et le cabinet d’étude IDC prévoit que ce standard atteindra les 100 Go seulement en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur