Une seconde vie pour Napster ?

Mobilité

Actuel propriétaire de Napster, Roxio pourrait relancer prochainement le service d’échange de fichiers MP3, dans une version payante. Il est encore trop tôt pour savoir quels services offrira cette nouvelle version.

Le défunt Napster pourrait à nouveau défrayer la chronique prochainement. A l’occasion de la présentation du logiciel de gravure Easy CD & DVD Creator 6 Platinium, les responsables de l’éditeur Roxio ont évoqué la renaissance prochaine de Napster. Le précurseur des échanges de fichiers MP3 entre internautes avait été racheté par Roxio qui s’est emparé des technologies mais pas des ennuis judiciaires (voir télégramme du 28 novembre 2002). Le cofondateur de Napster, Shawn Fanning, travaillerait d’ailleurs comme consultant pour Roxio.

Evidemment, la nouvelle version de Napster n’offrira pas autant de liberté que l’ancienne. Roxio envisage apparemment de rendre payante l’utilisation de son logiciel. Sous quelle forme, pour quels services et quand ? Nous l’ignorons. L’échange de fichiers et la gravure sur CD et DVD n’étant pas incompatibles, Napster pourrait s’afficher comme un service complémentaire aux utilisateur d’Easy CD Creator. Il est en tout cas certain que Roxio cherche à diversifier ses activités.

17 milliards de dollars de dommages et intérêts

Si Napster est sur le point de renaître de ses cendres, les ennuis n’en sont pas terminés pour autant pour son ancien propriétaire Bertelsmann. Selon le Wall Street Journal, un groupe d’éditeurs américains a porté plainte contre la multinationale allemande qui avait acquis Napster pour plus de 80 millions de dollars en 2000. Le groupe de plaignants, représenté notamment par la National Music Publishers Association (NMPA), ne réclame pas moins de 17 milliards de dollars de dommages et intérêts. Un retour de manivelle pour Bertelsmann qui avait lui-même porté plainte contre Napster.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur