Une suite pour éviter Office v.X ?

Cloud

De quelque côté que l’on se tourne, on trouve toujours un utilisateur désirant avidement… éviter d’utiliser les logiciels de Microsoft ! Une suite libre encore en pré-version et proposée par OpenOSX permet déjà de se passer de Word et d’Excel. AbiWord et Gnumeric fonctionnent sous Mac OS X. A réserver aux irréductibles tout de même.

Croisez donc le chemin de spécialistes d’Unix, de responsables de sociétés concurrentes de Microsoft ou simplement d’aficionados exigeants et demandez leur quelle application ils utilisent pour réaliser traitement de texte ou feuilles de calcul ! Assurément pas la suite Office de Microsoft (voir édition du 20 novembre 2001) ! L’un des responsables les plus éminents d’un des concurrents directs de Microsoft avouait récemment sous le sceau de la confidentialité utiliser un Mac chez lui et n’utiliser… qu’AppleWorks. La raison ? Ne pas donner à Microsoft l’occasion d’augmenter son emprise sur le marché. En résumé résister : “s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là” ! Outre ces questions de querelle de marché, d’autres utilisateurs soulèvent des raisons idéologiques : liberté d’utilisation des logiciels, pour l’essentiel ! La communauté des développeurs libres en fait partie. L’Office d’OPenOSX leur est destiné ! La suite est composée principalement d’AbiWord et de Gnumeric. Le premier est un avatar de traitement de texte et le second de tableur. En option, on pourra choisir de se faire livrer Gimp, un concurrent libre du Photoshop d’Adobe (voir édition du 6 juin 2001).

AbiWord est une alternative pour Word disponible en version 0.9 pour le moment. L’application prend en charge les formats Word, WordPerfect, XHTML ou RTF. Elle est en mesure de créer des fichiers HTML, Palmdoc et ASCII. Elle reprend presque toutes les fonctions de Word. Gnumeric est un tableur libre qui reprend près de 95 % des fonctions d’Excel. Actuellement, l’application est disponible en version 0.74. Elle peut lire les fichiers Excel, Lotus 123, MultiPlan, Plan Perfect, HTML et les formats CSV. Elle peut enregistrer au format Excel, PDF, XML ou HTML. D’autres formats sont disponibles. Le CD, disponible pour 30 dollars (33 euros) comprend également toute une série d’outils libres : Xfree86, XDarwin, Ghostview, Oroborous Windows Manager, ORBit, Gnome, Bonobo, Glib, Libxml, GnomePrint et DYLib. L’ensemble est fourni avec documentation, support limité et code source. Les utilisateurs de cette version 0.9 ne paieront que 10 dollars (11 euros) pour passer à la version 1.0 à venir. Une option permet de commander OpenOS X Office avec Gimp pour 50 dollars (près de 55 euros). Alors même que Photoshop qui n’est pas encore porté sous X…

Microsoft : plus simple d’utilisation, mais tellement plus cher !

Evidemment intéressantes, ces applications paraissent toutefois quelque peu “fouillis” par rapport aux produits de Microsoft et rebuteront sans doute l’utilisateur néophyte ou les habitués des voies touts tracées. OpenOSX Office s’adresse donc plutôt aux franges d’utilisateurs qui ne disposent pas de produits Microsoft et préfèrent le hors-pistes numérique. La suite Office v.X de la firme de Bill Gates n’est pas véritablement concurrencée par ce produit libre, et ce, malgré la différence de prix (pas loin de 3 800 francs – 580 euros- quand même) !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur