Une tablette Motorola dévoile les secrets d’Android 3.0

CloudMobilitéOS mobilesTablettes

Andy Rubin, ingénieur en chef Google Android, a levé le voile sur un prototype de tablette tactile Motorola propulsé par l’inédit Android 3.0 Honeycomb, taillé pour ce type de terminal.

A peine dévoilé, Android 2.3 Gingerbread sera-t-il très prochainement dépassé ? Google prend en tous les cas les devants. Andy Rubin, le vice-président de l’activité ingénierie chez Google, a dévoilé, lors de la conférence D : Dive Into Mobile, une tablette tactile Motorola sous Android 3.0 Honeycomb.

Encore à l’état de prototype, cette tablette Motorola, que nous dévoilent nos confrères de Gizmodo.fr, est l’occasion pour la firme de Mountain View de prouver qu’Android 3.0, la future et nouvelle mouture de son OS mobile, est parfaitement taillé et optimisé pour une utilisation à partir d’une tablette numérique, le nouveau “jouet” high-tech à la mode.

Android 3.0 devrait donc être capable de s’adapter aux tailles des écrans tactiles des tablettes, plus grands que ceux des smartphones. La présentation du prototype Motorola par Andy Rubin a permis de constater que l’interface utilisateur a été améliorée.

Toute la navigation entre les applications se fait à partir de l’écran tactile. La tablette n’a donc plus besoin d’être équipée de boutons.

Cette tablette Motorola sous Android Honeycomb devrait être animée par un processeur dual-core NVIDIA dédié également à la 3D.

Andy Rubin n’a toutefois par précisé les dates de disponibilité d’Android 3.0 Honeycomb et de la tablette de Motorola, même si nous devions en entendre reparler en janvier, lors du prochain salon CES de Las Vegas…

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Tablette : qui veut détrôner l’iPad ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur