Une université britannique propose un diplôme de piratage éthique

Mobilité

L’université Abertay propose une formation dédiée pour les étudiants Bac + 4. Ce serait une première dans le monde de l’éducation.

L’université Abertay à Dundee va inaugurer en septembre la première formation de “piratage éthique” (ethical hacking) du Royaume-Uni. L’objectif de ce programme est de former un plus grand nombre de pirates bienveillants ou “white hat hackers” afin de mieux lutter contre la menace grandissante du cybercrime.

Les étudiants ayant atteint le niveau Bachelor of Science with Honours (BSc – Hons) – avec un niveau équivalent en France à Bac + 4 – peuvent suivre la formation baptisée Ethical Hacking & Countermeasures délivrée par la School of Computing & Creative Technologies rattachée à l’université Abertay.

Dans leur jargon, un “pirate éthique” doit simuler une attaque d’un “pirate malveillant” afin d’évaluer la sécurité dun système ou d’un réseau informatique. Le processus suppose une analyse active du système destinée à détecter d’éventuelles faiblesses, failles techniques ou vulnérabilités.

Les problèmes de sécurité seront présentés au propriétaire du système, accompagnés d’une évaluation de leurs impacts ainsi que, très souvent, d’une suggestion destinée à en limiter les impacts ou d’une solution technique au problème constaté.

“Ce programme de premier cycle vise à apporter aux étudiants des connaissances détaillées de la nature des attaques électroniques et des méthodes utilisées par les cybercriminels”, a déclaré un représentant de l’université.

Les techniques et stratégies de contre-mesure seront examinées afin de vérifier qu’elles sont à même de contrer ces attaques, et les étudiants pourront alors justifier des compétences nécessaires pour analyser et sécuriser les systèmes et réseaux informatiques.

“Les élèves seront amenés à élaborer des mesures de lutte contre les intrusions criminelles, les attaques et le piratage. Ils s’adapteront en permanence pour étendre leurs connaissances et leurs compétences dans ce secteur en perpétuelle évolution.”, poursuit le porte-parole de l’université.

Les chargés d’audits insistent de plus en plus sur l’importance pour les entreprises de tester la sécurité de leurs réseaux à des fins légales. Fort de ce constat, l’université Abertay est convaincu que de grandes opportunités d’emploi s’offriront aux diplômés de ce cursus.

Avec la nouvelle loi sur la protection des données (Data Protection Act) au Royaume-Uni et la législation qui exigent que les systèmes financiers soient diligemment soumis à des tests de sécurité, le marché du travail devrait certainement demeurer favorable à ces diplômés pour les années à venir, estime la direction de l’université.

 

Traduction d’un article en date du 21 juin 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur