Union pour la sécurité des intranets

Cloud

L’Adaptive Network Security Alliance rend immédiatement interopérables quarante technologies de sécurité dynamique pour les grands intranets.

Beaucoup de grands comptes (banques notamment), d’administrations et de fournisseurs d’accès Internet sont confrontés au difficile problème de la sécurisation de leur intranet, impossible à confier à un administrateur, aussi expert soit-il dans le domaine. L’annonce de la création de l’Adaptive Network Security Alliance (ANSA) au salon Networld+Interop d’Atlanta apporte à ces entreprises une solution immédiate de sécurité adaptative automatisable, un modèle qui rencontre un accueil de plus en plus favorable de la part des utilisateurs.

De quoi s’agit-il ? De la possibilité pour le réseau de lancer automatiquement et en temps réel la reconfiguration d’un routeur ou d’un firewall en cas de détection d’une intrusion ou d’une attaque de virus. Plaque tournante de l’initiative ANSA, la société Internet Security System (ISS) fournit la souche commune aux API qui sont intégrées aux environnements de sécurité d’acteurs tels que 3Com, Compaq, Entrust, Lucent, Checkpoint, WatchGuard, Trustwork Systems, Security 7, Trend Micro, ODS Networks, ou encore Aventail.

La création officielle de l’ANSA concrétise deux années de tractations et d’accords bilatéraux finalisés entre ISS et la plupart de ces différents acteurs. Les solutions qu’elle prône peuvent être déployées immédiatement sur tous types de réseaux IP.

Cette initiative en matière de sécurité adaptative n’est pas la seule sur le marché puisque Axent (numéro deux dans la sécurité Internet, avec 15 % du marché, derrière ISS) tente d’offrir, depuis le rachat de Raptor, des solutions similaires autour du firewall Omniguard. Cependant, à en croire les analystes du Yankee Group, l’offre Axent mettra plusieurs mois avant d’être intégrée et opérationnelle.

Pour en savoir plus : http://ansa.iss.net.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur