Unisys délaisse Unix au profit de NT

Cloud

Le constructeur reconnaît inciter ses clients à migrer progressivement d’Unix vers NT. A terme, il se contentera d’assurer le service après-vente de l’environnement Unixware de SCO (Santa Cruz Operation).

Unisys met le cap sur NT aux dépens d’Unix. Le constructeur explique que ses activités Unix sont si réduites qu’il ne sait même pas s’il va porter Unixware sur sa nouvelle architecture CMP (Cellular Multiprocessing). Ces serveurs CMP, qui doivent être commercialisés vers la fin de l’année prochaine, seront basés à la fois sur des processeurs Intel et CMOS et tourneront simultanément sur NT et sur les systèmes d’exploitation mainframe.

Pour Lawrence Weinbach, directeur général d’Unisys, “il y a trop de versions Unix c’est pourquoi nous investissons dans NT. Nous n’essayons pas de construire un nouvel environnement Unix mais nous continuerons d’assurer la maintenance pour nos clients.”

Aujourd’hui plus de 80% des clients d’Unisys possèdent des serveurs sous NT. Le constructeur espère que le pourcentage restant migrera progressivement d’Unixware à NT. Les analystes pensent que le système d’exploitation de SCO est celui qui est le plus directement menacé par la montée en puissance de NT dans les petites et moyennes entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur