Unisys en mal de partenaires ?

Mobilité

Spécialisé dans les serveurs haut de gamme, Unisys vient de perdre deux partenariats importants. Après Hewlett-Packard, c’est au tour de Compaq de rompre son partenariat avec Unisys. Un manque à gagner d’un milliard de dollars.

Après HP, Compaq est la deuxième société a annuler son programme de partenariat avec Unisys, société spécialisée dans les solutions d’e-business. Février 2000, Compaq annonçait, avec surprise, son intention de commercialiser des serveurs 32 noeuds d’Unisys. Ces machines étant alors intégrées à sa gamme de serveurs Proliant. L’accord avec Compaq représentait pour Unisys une valeur potentielle d’environ 400 millions de dollars sur deux ans. De quoi permettre à la société d’avoir les fonds nécessaires à sa restructuration. Cette dernière envisage en effet de miser pleinement sur son pôle serveurs haut de gamme ainsi que sur des services d’infogérance ciblés. La restructuration qui passe par la liquidation de 5,6 % de ses effectifs est lourd pour la société qui se trouvera alors avec 1 milliard de dollars de moins sur son chiffre d’affaires pour 2001. Autrement dit, la défection de Compaq et de HP risquent d’avoir des conséquences importantes.

Compaq déjà armé après le rachat de Digital ?

Unisys attribue cette défection aux conditions économiques difficiles ajoutant toutefois que Dell maintenait son partenariat. Du côté de Compaq, on déclare que la société se concentrera sur son Proliant 8 500. La société ne dit rien sur l’acquisition de Tandem puis de Digital, deux constructeurs spécialisés dans les serveurs haut de gamme, soit justement le marché visé par Unisys.

Pour en savoir plus :Unisys


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur