United Airlines, NYSE, WSJ : la journée IT délirante aux Etats-Unis

Bases de donnéesData-stockageGestion réseauxRéseauxRisquesSécurité
journee-delire-pannes-IT-USA-united-airlines-nyse-wall-street-journal
3 4

Au choix : aéronautique, Bourse et médias. Des groupes de ces trois secteurs d’activité ont subi des perturbations techniques et informatiques. Mais pas de cyber-attaques a priori.

United Airlines, NYSE, WSJ.com…C’est une journée particulière aux Etats-Unis remplie de pannes techniques ou informatiques dans des secteurs comme l’aéronautique, la Bourse et les médias…

Un menu de choix à décortiquer pour les experts de la sécurité IT.

Le cas de la deuxième compagnie aérienne américaine est ahurissant.

En raison d’un « problème de connectivité réseau » qui serait lié à des configurations de routeurs, United Airlines a dû suspendre son activité temporairement dans la journée de mercredi. Obligeant la compagnie à clouer ses appareils au sol.

On parle de 3500 à 5000 vols impactés (annulation ou retard de décollage).

Un souci similaire était survenu le 2 juin dernier. Forbes considère que la dernière panne de cet acabit remonte à la fusion United Airlines – Continental Airlines en 2012.

Au NYSE, c’est tout aussi préoccupant : les transactions sur de toutes les valeurs cotées au NYSE ont été suspendues pendant plus de trois heures et trentes minutes. « Soit la plus grosse panne sur un marché financier américain depuis près de deux ans », estime Reuters.

Raison évoquée par la principale plateforme boursière de New York : un « problème technique identifié et traité » a commenté Thomas Farley, Président du New York Stock Exchange Group.

Néanmoins, il existe onze Bourses aux USA. Par conséquent, les titres cotées sur le NYSE ont continué à s’échanger sur les autres plateformes comme celles de Nasdaq OMX Group et de BATS Global Markets.

Presque simultanément par rapport aux autres incidents, la page d’accueil du site média WSJ.com, dont raffolent les milieux financiers, a été coupée pendant une heure en fin de matinée, suscitant également des craintes. Mais le problème a été résolu assez rapidement.

A priori, tous les incidents recensés seraient isolés et il ne s’agirait pas d’une série de cyber-attaques.

Jeh Johnson, Secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, l’a assuré : « Les dysfonctionnements à United Airlines et à la bourse ne sont pas le résultat d’un acte malveillant ».

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Photobank gallery)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur