USA : le débridage des smartphones comme l’iPhone est autorisé

CloudMobilitéSmartphones

L’US Copyright Office, en modifiant la loi américaine Digital Millenium Copyright Act, autorise les mobinautes à débrider –ou jailbreaker- leurs smartphones comme l’iPhone, au grand dam d’Apple.

Les mobinautes américains ont désormais le droit de jailbreaker (ou débrider) leurs smartphones, dont le célèbre iPhone, pour télécharger sur ces terminaux toutes les applications qu’ils souhaitent, même celles qui ne sont pas autorisées et donc présentes sur les boutiques officielles en ligne de téléchargement d’applications des constructeurs, comme l’AppStore pour l’iPhone d’Apple.

L’US Copyright Office, qui dépend de la Bibliothèque du Congrès aux Etats-Unis, a ainsi décidé de revoir et d’aménager la loi américaine Digital Millenium Copyright Act (DMCA) sur le copyright et les droits numériques.

Cet aménagement de la loi DMCA avait notamment été demandé pendant de longs mois par l’Electronic Frontier Foundation (EFF), une organisation non gouvernementale internationale dont le but est de défendre la liberté d’expression sur Internet.

Ce principe de débridage permet à tout possesseur d’un smartphone de lever les restrictions à l’utilisation du système électronique du terminal.

Bien évidemment, cette décision est loin de satisfaire Apple aux Etats-Unis. Afin de faire entendre sa voix, la firme de Cupertino avait fait parvenir une lettre au US Copyright Office, dans laquelle elle indiquait que cette méthode de jailbreaking pouvait perturber la stabilité de l’iPhone et “détruire ses techniques de protection”, rapporte le quotidien Les Echos.

Apple précise également que procéder au débridage d’un iPhone annule automatiquement la garantie de l’appareil.

ITespresso.fr sur Facebook : Quelle expérience vivez-vous avec le tout frais iPhone 4 ? Un espace de discussion sur vos premiers retours de votre smartphone favori est ouvert…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur