Usage et coût de l’e-mail en forte croissance d’ici 2005

Mobilité

Les entreprises seront forcées d’augmenter leurs dépenses dans les infrastructures de courrier électronique et de stockage si elles veulent faire face avec l’explosion prévue de l’utilisation professionnelle de l’e-mail.

Le nombre d’adresses de courrier électronique actives devrait plus que doubler d’ici 2005 et passer ainsi de 505 millions l’année dernière à 1,2 milliard, selon une étude publiée par le cabinet IDC et intitulée “Prévision et analyse de l’utilisation du courrier électronique sur 2001-2005”. Selon Mark Levitt, directeur de recherche pour IDC dans le secteur de l’informatique collaborative, les accès sans fil et le courrier électronique consultable en mode Web sont les deux vecteurs principaux de cette forte croissance. “Les accès sans fil au travers d’appareils dédiés au courrier électronique ainsi que les services en lignes offriront aux utilisateurs de nouveaux moyens de rester plus longtemps connectés tout en étant sur le terrain”, explique-t-il.

Et de continuer : “Ce sont les professionnels mobiles et a fortiori ceux qui n’ont pas du tout de bureau, pour qui l’accès au mail n’était guère facile, qui bénéficieront le plus de logiciels de courriers formatés pour leurs besoins, des appareils dédiés et des services hébergés [qui sont donc accessibles depuis n’importe quelle machine, Ndlr].” 36 milliards d’e-mails par jour en 2005

Le nombre moyen d’e-mails envoyés chaque jour d’une personne à l’autre, c’est-à-dire avec un envoyeur et un seul destinataire, devrait dépasser les 36 milliards en 2005. Et on estime que plus de la moitié des e-mails de ce type seront envoyés à partir de plates-formes Web dès 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur