Usages de l’Internet (1) : “À quel âge faut-il initier un enfant à Internet ?”

Mobilité

Chaque semaine, Vnunet.fr publie une fiche-conseils tirée de l’ouvrage Les 90 questions que tous les parents se posent (mobile, Internet, jeux vidéo…) écrit par notre collaborateur Jacques Henno.

À quel âge faut-il initier un enfant à Internet ? Il existe deux écoles.

Les partisans de la première approche conseillent d’attendre que l’enfant ait aux alentours de 6 ans. “Tant que l’enfant ne possède pas encore complètement le langage maternel ou qu’il est en phase d’exploration sensorielle, nous ne recommandons pas de le mettre devant un ordinateur, avertit Nicole Thomas, présidente de l’AMF (Association Montessori de France), qui fédère les écoles Montessori françaises, lesquelles pratiquent une scolarité très respectueuse du développement de l’enfant. Avant, l’enfant deviendrait passif devant la machine, ce qui est contraire au but recherché.”

Selon l’AMF, les enfants de 3 à 6 ans doivent bénéficier d’une pédagogie sensorielle qui leur permet de passer du concret à l’abstrait. “Puis, quand ils ont pris conscience de ce qu’ils sont, vers 6 ans, nous passons à l’étape suivante, poursuit Nicole Thomas. Nous mettons l’enfant en position de recherche et développons sa curiosité pour le monde qui l’entoure. L’ordinateur est parfait dans ce cadre.”

Les défenseurs de la seconde théorie sont pour le laisser-faire : en fonction de son environnement familial, un enfant de 3 ou 4 ans demandera de lui-même à être initié à l’informatique. Ou ne le demandera pas. “Un enfant grandit d’abord en s’identifiant aux adultes qui l’entourent et tout dépend donc de l’usage personnel que les parents ont de l’ordinateur, rappelle Serge Tisseron, psychiatre, spécialiste des images. Si ses parents ont un ordinateur, le tout petit enfant demandera à venir sur leurs genoux et à taper sur les touches. Bref, il vaut mieux attendre que l’enfant demande lui-même à être installé devant un clavier. Après tout, il peut très bien grandir sans !”

Que faire ?
• Attendre, de toute façon, que l’enfant ait environ 3 ans.
• Entre deux maux, choisir le moindre : “Il vaut mieux initier un jeune enfant à l’ordinateur que de le laisser seul devant la télé”, estime le docteur Julien Cohen-Solal, pédiatre.
• Ne surtout pas considérer l’informatique comme une nouvelle baby-sitter : “Il est important qu’un jeune enfant ne soit jamais laissé seul devant un ordinateur et que ses parents l’accompagnent toujours dans ses activités ludiques”, martèle Serge Tisseron.
• Veiller à ce que l’enfant apprenne à toujours dominer la machine et en particulier à ce qu’il ne tombe pas dans la facilité du zapping, c’est-à-dire de la manipulation pour le plaisir d’appuyer sur des boutons.

Extrait du livre de Jacques Henno: Les 90 questions que tous les questions se posent – Téléphone mobile, Internet, Jeux vidéo. C’est un guide pratique des Editions Télémaque pour accompagner de l’âge tendre à l’adolescence, la première génération d’enfants qui aura toujours vécu avec les nouvelles technologie. Pour poursuivre le débat, rendez-vous sur www.nosenfants.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur