Usages du Net : toujours plus de blogueurs adolescents aux États-Unis

Mobilité

Selon une nouvelle étude du Pew Internet Life, 64 % des adolescents présents sur Internet produisent des contenus en ligne.

L’implication des jeunes Américains dans la production de contenus en ligne augmente. Tout d’abord, 93% des “young Americans” utilisent Internet régulièrement. Mais la proportion qui déclare intervenir directement en ligne augmente : 64% à fin 2007 contre 57 % en 2004. Ces résultats sont issus d’une étude du Pew Internet & American Life Project qui a interrogé par téléphone 935 personnes âgées de de 12 à 17 ans (et leurs parents) entre le 23 octobre et 19 novembre 2007.

Blog, pages personnelles, productions artistiques, animation de contenus partagés…l’ensemble des domaines de diffusion de contenus sur Internet connaît toujours plus d’affluence en attirant les plus jeunes internautes. Ils sont ainsi 28 % à avoir créé leur blog. Contre 19 % en 2004. Une progression essentiellement due à la participation des filles. Elles représentent 35 % des blogueurs adolescents (contre 20 % pour les garçons). La part de ceux qui exposent sur la toile mondiale leurs créations artistiques (photos, vidéo, graphismes, récits…) est désormais de 39 % contre 33 % il y a trois ans.

55 % des adolescents sur MySpace

Même les auteurs de sites personnels progressent (en passant de 22 à 27 %) malgré la concurrence des blogs. Et 26 % remixent du contenu en ligne (19 % en 2004) pour l’intégrer dans leurs propres créations. Il n’y a guère que le groupe des internautes qui  interviennent sur les contenus des autres (sites familiaux, d’amis ou scolaire) qui stagne (33 % en 2007 contre 32 % en 2004). Ce qui peut s’expliquer par la généralisation des outils de mises en ligne et, donc, une dépendance moins forte vis-à-vis des “techniciens”.

L’affichage de soi en ligne est également un phénomène bien vivant. Ainsi, 55 % des adolescents vivant de l’autre côté de l’Atlantique ont créé leur espace personnel sur une plate-forme communautaire comme MySpace ou Facebook. 47 % ont ouvert leur galerie photos accessible publiquement (bien que 39 % en restreignent l’accès “le plus souvent“) et 14 % une vidéo (ce qui laisse de la marge de développement aux YouTube, Dailymotion et autre Kewego).

Des contenus créés pour l’audience

Selon Amanda Lenhart, l’un des auteurs de l’étude, “les contenus sont créés pour leur audience“. Ainsi, 72 % de ceux qui postent des vidéos en ligne déclarent recevoir des commentaires. Un taux qui monte à 89 % sur les photos. “Pour les adolescents, la beauté d’Internet, particulièrement avec les sites communautaires, tient dans le fait que le contenu peut être créé et facilement partagé à travers un réseau d’amis. Plus irrésistible encore est le fait que les participants à ces sites de réseaux sociaux peuvent facilement commenter et donner leurs avis sur les contenus partagés.

Mais le dialogue direct reste encore le meilleur moyen de communiquer. Ainsi, 39 % des adolescents décrochent leur téléphone fixe (35 % leur téléphone mobile) pour parler avec leurs amis. 28 % se servent des outils de messagerie instantanée. Et l’e-mail n’est plus utilisé que par 14 % des adolescents américains.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur