Usages Internet : une France multi-écran

MobilitéTablettes
usages-internet-multi-ecran

La dernière édition trimestrielle du Web Observatoire de Médiamétrie dénote une évolution du comportements des internautes, qui jonglent entre les écrans connectés.

Ordinateurs fixes ou portables, téléphones mobiles, tablettes numériques, Smart TV : les Français possèdent de plus en plus d’équipements leur permettant de se connecter à Internet et remplissant chacun des usages complémentaires.

Ainsi s’expriment les principales conclusions dressées par Médiamétrie dans la 5e édition trimestrielle son Web Observatoire (document PDF, 2 pages), couvrant la période de janvier-mars 2014.

Des quelque 5400 internautes de 15 ans et plus sondés en ligne, 96% déclarent avoir utilisé un ordinateur “au cours du dernier mois”. La quasi-totalité (98%) s’en sert pour naviguer sur le Web et effectuer des recherches. La consultation d’e-mails concerne 92% des répondants. En y ajoutant les SMS et la messagerie instantanée, les fonctions de communication sont exploitées par 87% des possesseurs de smartphones. L’usage en forte progression est la géolocalisation : 45% des personnes interrogées y ont recours, contre 36% en 2013.

Plébiscité pour ses usages vidéo (dans 81% de cas, il sert à regarder des programmes après leur diffusion), le téléviseur connecté fédère 30% des internautes. Ce qui est, dans l’absolu, plus que les tablettes (29%), qui concentrent essentiellement les activités Web et les applications (90%), avec en premier lieu des usages médias ou loisirs (78%) via les sites d’actualités et de recettes de cuisine, mais aussi les plates-formes de streaming vidéo.

Médiamétrie avait déjà cerné cette évolution de la vie numérique des Français dans une logique de complémentarité entre smartphones, tablettes, ordinateurs personnelles et TV connectée. En février, l’institut décrivait des utilisateurs ouverts à l’Internet mobile, malgré quelques réserves liées notamment à la vie privée : au 31 décembre 2013, ils étaient 49,7% à s’y être connectés “au moins une fois au cours des derniers mois”, contre 43,4% un an plus tôt.

Bien que la génération des “Digital Natives” – nés, par convention, après 1990 – reste une locomotive, le phénomène monte en puissance auprès de toutes les catégories d’âge : les plus de 50 ans, qui représentaient 20% des mobinautes français à fin 2012, en constituaient 25% au 31 décembre 2013. L’accès aux réseaux sociaux et les services de proximité se généralisent dans cette frange de population.

Médiamétrie avec également cerné l’influence des tablettes sur la vie numérique des Français : au 31 décembre 2013, elles ont trouvé leur place dans 28,7% des foyers, quand elles n’en peuplaient que 14,1% un an plus tôt. Avec la complémentarité qui s’instaure vis-à-vis des ordinateurs personnels pour remplir la plupart des usages domestiques, elles vont même jusqu’à motiver un renouvellement insoupçonné des équipements du salon numérique.

Fin 2013, TNS Sofres se penchait sur cette multiplication – et diversification – des écrans qui, conjuguée à l’interaction tactile et aux usages “enrichis” dictés par la montée en puissance du (très) haut débit, se répercute sur les modes de consommation du contenu numérique, reflétant les implications complexes de l’ère post-PC.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les grands groupes français du Web ?

Crédit photo : Maxx-Studio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur