Usages micro et Internet : les Français téléchargent moins mais mieux

Mobilité

Plus de 55 % des Français possèdent un ordinateur connecté à Internet à 84%,
révèle l’enquête annuelle SVM/GfK. Merci le haut débit.

Plus d’ordinateurs, plus de connexions Internet… En 2006, la tendance reste à la hausse. Pour la treizième année consécutive, le magazine SVM* (groupe VNU) vient de publier l’enquête annuelle menée par l’institut GfK sur l’équipement et les usages des Français en matière de nouvelles technologies.

Réalisé début décembre 2006 auprès de 1 053 foyers, le sondage révèle que, sur les 25,5 millions de foyers français, 14 millions possèdent désormais un ordinateur. Soit 55,1 % des ménages. Contre 49,6 % un an auparavant. Et Gfk prévoit 61 % pour 2007. En 2006, 1,4 million de foyers ont acheté une machine pour la première fois.

10 millions de foyers connectés en haut débit

La motivation principale à cet investissement reste incontestablement l’accès à Internet. En 2006, 84 % des résidences équipées d’un micro disposent d’une connexion au réseau mondial. Soit près de 46 % des Français (54 % attendus en 2007). Le haut débit (ADSL ou câble essentiellement) se taille la part du lion avec 86 % des connexions. Au total, plus de 10 millions de foyers surfent à grande vitesse contre 1,7 million en bas débit. Soit 2,8 millions de plus qu’en 2005. Et la moitié des connectés en haut débit utilisent le Wi-Fi! L’arrivée prochaine de la norme 802.11n, qui offrira des débits théoriques de plusieurs centaines de mégabits (contre 54 Mbit/s aujourd’hui au mieux) devrait encore accélérer l’adoption des technologies sans fil déjà promues à travers les set top box des fournisseurs d’accès.

La consultation de sites Internet et la messagerie électronique conservent leur première place ex-æquo des usages d’Internet avec 33 % chacun. Contre 31 % en 2005. Le chat (essentiellement via messagerie instantanée) stagne à 13 % en moyenne nationale (mais prisé par 75 % des 15-25 ans) et, fait nouveau dans le sondage, 4 % des utilisateurs jouent en ligne. La gestion du quotidien (consultation compte bancaire, achats, etc.) et le téléchargement de fichiers sont en baisse avec respectivement 8 et 3 % des usages en 2006 (contre 12 et 5 % en 2005).

620 millions de fichiers illégaux

La loi DADVSI qui prévoit des sanctions pénales contre les échanges illégaux de fichiers en ligne porterait-elle ses fruits? Pas sûr. D’abord parce qu’il s’agit d’un sondage et qu’il n’est pas toujours évident d’avouer ses méfaits, même anonymement. Ensuite, si deux fois moins de chansons ont été téléchargées d’une année à l’autre, les sondés sont quand même plus nombreux “à avouer” pratiquer le téléchargement : 5 millions en 2006 contre 4,4 millions en 2005. Et plus de 36 % avouent que le téléchargement a fait baisser leurs achats de CD/DVD en magasin.

GfK estime ainsi à 420 millions le nombre de titres musicaux échangés en ligne en 2006, 100 millions de films (en progression), 80 millions de logiciels (en baisse) et 17 millions de jeux (constant). Soit près de 620 millions d’échanges “pirates” au total. Deux fois moins qu’en 2005.

De plus, la prudence semble gagner du terrain. Finie la gravure des fichiers sur CD et DVD à tout va. Aujourd’hui, 39 % des internautes qui téléchargent consomment et effacent les données. 19,5 % visionnent (ou écoutent) et stockent sur le disque dur du PC (ou externe), quasiment autant les archivent sur disque pour les regarder plus tard. Seuls 13 % visionnent et gravent sur CD/DVD et 9 % conservent sur support numérique avant consommation. Paradoxalement, plus de la moitié (54 %) des internautes se sentent moins menacés par les risques des poursuites judiciaires en 2006 qu’en 2005 (49 %). Qu’ils se méfient tout de même… les industries du disque et du cinéma n’ont pas abandonné leurs actions répressives avec l’adoption de la loi sur le droit d’auteur.

* Retrouvez l’enquête SVM/GfK intégrale dans le numéro de février 2007 de SVM, en kiosque le jeudi 18 janvier 2007. Un extrait est également disponible sur le site Internet de SVM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur