Les usages mobiles n’ont pas connu la crise en 2013

Régulations
usages-mobiles-2013

Les usages mobiles ont connu une forte croissance en 2013. Selon Flurry Analytics, toutes les catégories d’applications progressent, avec en tête de liste la messagerie électronique.

Portés par les réseaux sociaux et les solutions de messagerie instantanée, les usages mobiles ont plus que doublé entre 2012 et 2013.

Telles sont les principales conclusions d’une étude menée par Flurry Analytics. Le cabinet d’analyse américain note que toutes les catégories d’applications progressent. En tête de liste, la messagerie électronique (incluant réseaux sociaux et partage de photos, mais aussi services de discussion instantanée comme WhatsApp, Line et Facebook Messenger) connaît un succès sans précédent : trois fois plus de sessions lancées d’une année sur l’autre.

L’autre envolée est à mettre à l’actif des outils de productivité (+149% d’utilisation), confirmant la démocratisation des terminaux mobiles dans le cadre professionnel. Sous la moyenne, apparaissent des applications plus “légères” telles que la musique et les médias de divertissement (+78%), le shopping (+77%), les jeux (+66%), le sport et la santé (+49%) ou encore l’actualité (+31%).

Au global, 1126 milliards de sessions applicatives ont été lancées l’année passée, contre environ 523 milliards en 2012. Le record atteint le 31 décembre 2013 – avec 4,7 milliards de sessions – risque fort d’être battu en 2014, accompagnant la montée en puissance du très haut débit mobile, foire d’empoigne pour les opérateurs télécoms. En France, le développement des offres commerciales s’accélère. Le déploiement des infrastructures aussi : au dernier pointage de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), environ 10 500 sites 4G sont en service, pour 12 525 antennes exploitables.

mobile-usages-2013

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photo : Ditty_about_summer – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur