Ustream : IBM a la dernière brique de son cloud vidéo

CloudEntrepriseFusions-acquisitions
ibm-cloud-video
4 40

L’acquisition de Ustream par IBM donne naissance à l’entité Cloud Video Services, fondée sur les technologies de trois autres sociétés rachetées par Big Blue.

Petit à petit, IBM fait son nid.

Le groupe américain de services informatiques a mis la main sur Ustream, une plate-forme en ligne de streaming vidéo.

Le montant de l’opération n’est pas dévoilé. Fortune évoque 130 millions de dollars en numéraire, assortis d’une clause d’earn-out (versement ultérieur indexé sur les performances futures de la société achetée).

Qu’y a-t-il d’intéressant dans cette acquisition ? La stratégie à laquelle elle concourt.

Ustream* est effectivement la quatrième et dernière brique de la nouvelle entité « IBM Cloud Video Services », dont la mise sur pied est annoncée pour l’occasion.

Celle-ci propose une plate-forme cloud qui doit permettre aux entreprises de gérer leurs contenus vidéo sur l’ensemble de leur cycle de vie, du transfert et du stockage à la distribution et l’analytique.

IBM Cloud Video s’appuie sur des technologies développées en interne et sur celles de Ustream, mais aussi de trois autres sociétés : ClearLeap (diffusion multi-écran ; passé dans le giron de Big Blue le mois dernier), Cleversafe (stockage de données non structurées ; acquis en octobre 2015) et Aspera (transfert de fichiers à haut débit ; absorbé en décembre 2013).

Le cloud du spectacle ?

L’entité est pilotée par Baxton Jarratt, l’ancien CEO de ClearLeap. Elle commercialise directement ses services, mais les ouvre aussi aux développeurs via son PaaS Bluemix, afin de leur permettre d’intégrer des contenus vidéo dans des applications ou d’en créer de nouvelles.

Pour la partie analytique (qui doit permettre de mieux comprendre le comportement de l’audience lors de webcasts, de keynotes, de webinars…), IBM compte établir des jonctions avec son supercalculateur Watson, exploité depuis quelque temps en mode cloud.

La multinationale entretenait déjà des relations avec Ustream et ses 80 millions de visiteurs uniques par mois – avec des clients comme Samsung, Facebook, Nike et la NASA. Elle avait notamment intégré son application sur sa marketplace cloud lancée au printemps 2014.

Cette incursion dans le domaine de la vidéo ouvre des perspectives dans la communication, la formation, la publicité et le mobile, à l’heure où IBM accuse, sur son dernier trimestre d’activité, une nouvelle baisse de chiffre d’affaires.

* Fondé en 2007 à San Francisco, Ustream a levé près de 50 millions de dollars, avec la participation de références comme le Japonais SoftBank… et le fonds SoftTech VC du Français Jean-François Clavier.

Crédit photo : Who is Danny – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur