Vague de piratage sur les consoles de jeux vidéo et les DVD

Cloud

La Wii de Nintendo et la PSP de Sony constituent des cibles de choix pour les
pirates. La vidéo haute définition en prend un coup aussi.

La période de Noël s’est accompagnée d’une forte hausse du nombre d’attaques dirigées contre les produits de divertissement grand public, et notamment les plates-formes de jeux vidéo les plus populaires.

La console de jeux vidéos Wii de Nintendo s’est trouvée au coeur de nombreux piratages, certains utilisateurs n’hésitant pas à modifier le joystick à capteur de mouvements pour en détourner l’usage initial et inventer de nouvelles applications possibles.

La manette Nunchuck de la Wii offre des possibilités aussi vastes que nombreuses : ainsi les joueurs peuvent-ils s’essayer non seulement au jeu de bowling ou de base-ball, mais aussi au combat à l’épée ou encore à la pêche. Mais non contents du choix de ces applications, une armée de programmeurs en ligne a choisi d’étendre l’éventail de fonctions de la manette.

La dernière application en date consiste à utiliser la manette pour le jeu de rôles en ligne World of Warcraft.

Mais les programmeurs sont allés encore plus loin en adaptant l’utilisation de la manette de manière à commander le robot-aspirateur Roomba.

Parmi les autres usages détournés, notons également l’utilisation de la manette pour contrôler les mouvements d’une voiture télécommandée ou pour faire fonctionner un système multimédia de salon à l’aide du navigateur Opera de la console.

Certains utilisateurs ont même imaginé un moyen de basculer la diffusion de la musique issue d’iTunes sur un PC ou un Mac vers la nouvelle console de Nintendo. Des copies de certains jeux Wii ont également commencé à fleurir sur Internet, bien qu’aucun système piraté compatible ne soit connu à ce jour.

La PlayStation Portable (PSP) de Sony n’est pas en reste : des pirates ont en effet modifié un émulateur officiel de Sony de manière à pouvoir lire sur la PSP n’importe quel jeu de la PlayStation d’origine.

Un autre pirate se vante également d’avoir craqué le système de protection anti-copie AACS qui protège les disques de nouvelle génération HD-DVD et Blu-ray. Cet internaute qui utilise le pseudo Muslix64 s’est fait connaître sur le forum Doom9 sur lequel il a proposé aux autres utilisateurs de tester la version de son logiciel anti-copie baptisée BackupHDDVD.

Une vidéo postée sur YouTube montre Muslix64 en pleine séance de piratage, enregistrant sur son PC une copie du film de Stanley Kubrik Full Metal Jacket. Le pirate affirme avoir identifié une clé de cryptage pour le titre du HD-DVD qu’il a ensuite pu réutiliser pour décrypter la vidéo sur son PC.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 2 janvier 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur