Valueclick absorbe Fastclick

Mobilité

La régie publicitaire américaine poursuit sa croissance externe, après l’acquisition de son rival Web Clients en juin dernier.

La régie publicitaire américaine Valueclick poursuit sa croissance externe. Après l’acquisition de son homologue américaine Web Clients pour 122 millions de dollars en numéraire fin juin dernier (voir édition du 27 juin 2005), elle rachète son rival Fastclick par échange d’actions. Cette opération, dont le montant est estimé à 214 millions de dollars, devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre.

Valueclick absorbe ainsi le réseau de Fastclick, qui regroupe près de 9 000 sites américains. Outre une augmentation de son chiffre d’affaires, elle espère tirer de cette nouvelle acquisition une réduction de ses coûts de fonctionnement de l’ordre de 4 millions par an. Notamment en mutualisant les serveurs de publicité des deux sociétés.

Un pied dans l’e-commerce

Le groupe américain, qui souhaite diversifier son offre, renforce dans le même temps son pôle e-commerce. Il a en effet racheté, en juin dernier, le site marchand E-Babylon, spécialisé dans la distribution de cartouches d’encre et de toners. Il y a tout juste un an, il s’offrait également le comparateur de prix suédois Pricerunner pour quelque 35 millions de dollars (voir édition du 9 août 2004).

En France, où Valueclick est présent depuis 2001, la consolidation est également en marche. Mais sur ce marché, Hi-Media vole la vedette à la société américaine. Début juillet dernier, la régie française, qui gère notamment les espaces d’Orange et de Neuf Telecom, a racheté sa consoeur Numériland pour 1,65 million d’euros. Et elle n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur