Vente liée : Orange perd l’exclusivité de la diffusion de ses matches de foot

Cloud

C’est une victoire pour Free et SFR. Une décision de justice demande à Orange de fournir à ses concurrents les contenus diffusés par sa chaîne Orange Sport.

L’année 2009 signera-t-elle la fin des exclusivités pour Orange ? L’opérateur a déjà perdu l’exclusivité qu’il détenait sur la vente de l’iPhone en France, et il vient aujourd’hui de recevoir un premier coup de massue concernant les contenus audiovisuels qu’il diffuse via son offre triple play.

En effet, le tribunal de commerce de Paris, sur saisine de Free et de Neuf, propriété depuis peu de SFR, a ordonné à la filiale de France Télécom, “sous astreinte de 50 000 euros par jour de retard”, “de cesser de subordonner l’abonnement à Orange Foot à la souscription d’un abonnement internet haut débit Orange”.

Autrement dit, l’opérateur télécoms dispose d’un mois, à compter du 23 février, pour proposer à ses concurrents, notamment Free, SFR ou Canal Satellite, sa chaîne Orange Sport, anciennement connue sous le nom d’Orange Foot. Cette pratique d’exclusivité lui permet, selon le tribunal de commerce de Paris, “d’acquérir une clientèle qu’elle détourne de ses concurrents”, précise l’AFP.

L’offre des matchs de foot d’Orange bientôt chez SFR et Free ?

Rappelons qu’en février 2008, le FAI avait acquis une partie des droits de diffusion des matchs de la Ligue 1 de football. Les abonnés à l’offre “triple play” du fournisseur d’accès à Internet peuvent ainsi regarder le samedi les matchs de football de Ligue 1 les plus plébiscités sur la chaîne Orange Sport. Son concurrent, Canal Plus, se réservant les rencontres les plus importantes du dimanche soir. Orange propose encore des contenus exclusifs, via son bouquet Cinéma Séries, composé de cinq chaînes dédiées aux films et aux séries. Cette offre est uniquement accessible aux clients LiveBox.

France Télécom n’a pas encore précisé s’il ferait ou non appel, mais l’opérateur précise qu’il allait “étudier la décision du tribunal”, et qu’il décidera “des mesures à prendre sans exclure aucune option”. De son côté, SFR se réjouit de cette décision. Un porte-parole de l’opérateur a déclaré à l’AFP que SFR se tient “prêt à proposer Orange Foot le plus rapidement possible sur [son] réseau”. Free n’est pas en reste et espère “pouvoir diffuser Orange Foot d’ici un mois, conformément à la décision du tribunal de commerce”.

Les contenus exclusifs d’Orange encore pointés du doigt

Les contenus exclusifs mis en place par Orange n’ont pas fini de faire parler. L’opérateur est déjà dans la ligne de mire de l’Autorité de la Concurrence. Celle-ci a récemment reçu une requête de la part de la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, visant à déterminer si “la constitution, de la part d’opérateurs de communications électroniques, d’offres de contenu exclusives qu’ils réserveraient à leurs abonnés, peut induire des effets anticoncurrentiels ou présenter des risques pour la concurrence et fera des recommandations pour prévenir ces derniers”.

En outre, les concurrents d’Orange continuent de se lancer dans des batailles juridiques contre la filiale de France Télécom. Ainsi, il y a quelques semaines, Canal Plus et SFR ont déposé une plainte devant l’Autorité de la Concurrence contre l’opérateur. Les deux parties attaquantes pointent du doigt le fait qu’il faille souscrire à l’offre triple play d’Orange pour pouvoir avoir accès à certains contenus audiovisuels exclusifs que la filiale de France Telecom diffuse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur