Vente liée PC-logiciels : UFC-Que Choisir assigne trois vendeurs informatiques

Mobilité

HP, Auchan et Darty se retrouvent dans le collimateur de l’association de
défense des consommateurs au nom du droit à l’achat d’un “PC nu”.

L’UFC-Que Choisir passe de la parole à l’acte. Depuis longtemps, l’association de défense des consommateurs menaçaient de recours en justice les distributeurs de produits informatiques et les constructeurs s’ils ne faisaient pas d’effort pour dissocier matériel PC et logiciels. Un droit théorique que les clients peuvent exiger mais, la plupart du temps, ils se heurtent à des pratiques de ventes liées.

C’est inscrit dans la loi, assure UFC-Que Choisir : le consommateur pourrait acheter un ordinateur “nu” et refuser l’achat de logiciels qu’il juge superflu. Sachant que les logiciels peuvent représenter de 10 à 20 % du prix d’un ordinateur aujourd’hui

Dans un communiqué de presse en date du 14 décembre, UFC-Que Choisir annonce qu’il assigne les sociétés Hewlett Packard, Auchan Bagnolet et Darty Les Halles pour vente liée illicite. “Cette pratique de vente liée existe depuis plusieurs années mais n’est plus du tout justifiée au regard de l’élévation du niveau général des connaissances informatiques”, argue l’association de défense des consommateurs.

Cette revendication est rémanente. De plus, elle est partagée par d’autres lobbies. Par exemple, en décembre 2004, plusieurs associations de l’univers du logiciel libre avaient protesté auprès de la Commission européenne du couple PC et OS de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur