Ventes de PC en France : Acer prend la deuxième place au détriment de Nec

Mobilité

Selon la dernière étude trimestrielle de Gartner, le constructeur taïwanais
a réalisé une belle performance mais HP reste en pole position.

Une révolution est en cours dans l’univers des grands constructeurs informatiques. Les chiffres en témoignent. Après le ” déboulonnage” de Dell par HP à la place de numéro un mondial au troisième trimestre, une nouvelle analyse centrée sur l’Hexagone affiche des résultats tout aussi surprenants sur cette même période.

Si HP reste en position dominante sur le marché français avec une part de marché de 22,1%, le constructeur Acer d’origine taïwanaise monte en puissance. Non seulement il domine toujours le segment des PC portables mais, en guise de nouveauté, il s’octroie la deuxième place sur le marché tous segments confondus, principalement au détriment de NEC.

Selon Gartner, la situation du groupe informatique japonais s’explique en grande partie par les incertitudes liées à la cession de sa filiale Packard Bell à l’homme d’affaires sino-américain John Hui. Ce désengagement de Nec dans Packard Bell avait annoncée début septembre. En quatrième position figure Dell, suivi de Toshiba. Lenovo a été éjecté du classement Gartner des cinq premiers constructeurs PC en France.

Au troisième trimestre, le “top 5” (HP, Acer, Nec, Dell et Toshiba) a pesé 67,7% des ventes observées sur le marché français au troisième trimestre 2006, contre 61,5 % de parts de marché un an plus tôt.

A l’exception de NEC et Dell dont les performances ont été peu reluisantes (-3.2% pour le premier et +4,4% pour le second), les trois autres grands fabricants ont enregistré de belles performances : +41,8% pour Acer, +38% pour Toshiba et + 35,8% pour HP.

En attendant Vista

Au cours du troisième trimestre 2006, les livraisons de micro-ordinateurs sur le marché français ont progressé de 10,7% par rapport au troisième trimestre de l’année précédente (1,8 millions d’unités). Pour le moins inattendus, ces bons résultats s ‘expliquent, semble-t-il, par “une demande très soutenue des portables sur le marché grand public, les étudiants et les particuliers ayant profité des offres de rentrée”.

Du fait de ces offres, la croissance s’est en effet avérée particulièrement soutenue sur le marché grand public au troisième trimestre (+17.9%). Le marché professionnel reste, en revanche, en retrait, marqué par “une croissance de seulement 4,6% avec une baisse de 2% sur les ordinateurs de bureau contre une hausse de 19% pour les portables”.

Enfin, Gartner prévient que si la croissance devrait se poursuivre sur le marché français, “l’arrivée de Windows Vista pour le début de l’année 2007 pourrait avoir un impact sur les ventes des constructeurs car certains acheteurs pourraient reporter leurs achats”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur