Ventes de PC : Gartner table sur une reprise de la croissance en 2009

MobilitéPCPoste de travail

Le cabinet Gartner estime que les ventes de PC ne devraient reculer que de 6% cette année, et non plus de 9,2% comme il le prévoyait.

Le cabinet Gartner corrige le tir et se montre moins pessimiste que prévu. Alors qu’il prévoyait, en mars dernier, une baisse des ventes de PC de l’ordre de 9,2% en 2009, il avait déjà relevé ses prévisions à 6,6% en mai dernier, pour finalement prédire, à l’orée de la fin du deuxième trimestre, que le marché des ordinateurs ne devrait attendre qu’un recul de 6% pour l’ensemble de l’année. Ce qui correspond à 274 millions d’unités écoulées, contre 292 millions en 2008.

Encore mieux : la reprise devrait être au rendez-vous l’année prochaine, faisant un peu oublier la crise économique. Le Gartner estime qu’en 2010, les ventes de PC devraient connaître une croissance de l’ordre de 10,3%. L’horizon pour les constructeurs devrait même commencer à s’éclaircir au quatrième trimestre 2009, avec une croissance enfin positive.

“Les ventes d’ordinateurs se sont avérées plus solides sur tous les marchés, sauf  en Europe de l’Est, durant le premier trimestre de cette année. Les ventes pour le marché grand public, en particulier, ont été plus satisfaisantes que prévu”, explique George Shiffler, directeur de recherches par le cabinet Gartner.

Les netbooks et PC portables dopent toujours le marché

Si la baisse anticipée des ventes de PC dans le monde est poins importante que prévue, c’est en partie grâce aux netbooks, dont le succès ne se dément pas depuis le quatrième trimestre 2008. Selon le Gartner, il devrait s’écouler cette année pas moins de 21 millions de ces mini-PC, contre 11,7 millions d’unités l’année dernière. Optimiste, la cabinet d’analyses prévoit même que ce chiffre pourrait atteindre les 30 millions en 2010.

Les PC portables en général continuent d’enrayer la chute continuelle des ventes de PC de bureau (-15,7%), avec une hausse des ventes de l’ordre de 4,1% en 2009, à 149 millions de pièces vendues. Toutefois, le chiffre d’affaires correspondant aux ventes d’ordinateurs mobiles devrait connaître, sur la même période, un recul de 12,8% compte tenu d’une baisse constante du prix moyen du PC portable, dopée notamment par la concurrence accrue des netbooks.

Anticipant l’arrivée de Windows 7, le nouvel OS de Microsoft, en octobre prochain, le cabinet Gartner estime que son lancement aura très peu d’impact sur les ventes d’ordinateurs. George Shiffler explique ainsi que les consommateurs migreront tout naturellement vers Windows 7 au moment du renouvellement de leur PC, quand celui ne fonctionnera plus ou sera trop obsolète. L’analyste ne prévoit donc que peu d’achat de nouveaux PC uniquement pour se retrouver équipé de Windows 7 rapidement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur