Ventes de PC : l’industrie affiche une croissance de 9,5 %

Mobilité

Le marché mondial est notamment tiré par la zone Europe et par la demande
toujours importante pour les ordinateurs portables.

Le dernier trimestre 2006 a été profitable à HP. Le constructeur confirme, pour le deuxième trimestre consécutif, sa position de premier vendeur de PC (desktop, mobiles et serveur X86) sur le marché mondial. HP a vendu près de 11,7 millions d’ordinateurs et s’octroie désormais 17,4 % du marché. Soit une croissance de 23 % d’une année à l’autre, si l’on en croit les chiffres préliminaires publiés récemment par le cabinet Gartner.

Seuls Toshiba et Acer font mieux que le leader en terme de croissance avec respectivement 24,5 % et 33,1 % de progression. Mais ils restent loin derrière en 5e et 4e places avec 2,57 et 4,6 millions de machines vendues au cours du quatrième trimestre 2006. Avec 4,77 millions d’unités distribuées, Lenovo connaît une progression honorable de 9,3 % sur un an et s’octroie 6,8 % du marché. Si Dell se maintient en seconde position, c’est le seul constructeur du classement à connaître une décroissance (-8,7 %) avec 9,38 millions de PC vendus et 13,9 % de part de marché.

Sur l’année entière, le constructeur texan conserve néanmoins sa première place devant HP. Mais de peu : 38,054 millions de machines distribuées pour Dell contre 38,033 millions pour HP. Les deux géants se partagent chacun près de 16 % du marché. Et Dell repasse en deuxième position sur le marché EMEA (Europe, Moyen orient, Afrique). Avec 9,16 millions d’unités distribuées, il reste loin derrière HP et ses 13,87 millions de PC achetés. Selon le Gartner, Dell a surtout perdu du terrain auprès des particuliers. Le modèle de la vente directe aurait-il du plomb dans l’aile?

La concurrence des télévision LCD

Au total, le quatrième trimestre 2006 a connu une croissance mondiale de 7,4 % avec 67,3 millions de machines vendues. L’industrie est tirée par le marché EMEA avec une croissance de 11,9 % (25,67 millions de machines écoulées) contre une baisse de 3,2 % sur le marché américain (16 millions de PC). Sur l’année entière, les vendeurs d’informatique américains affichent une croissance globale de 9,5 %, inférieure aux 10,8 % relevés sur la région EMEA. L’Asie/Pacifique connaît une embellie de 17,2 % (près de 60 millions de PC vendus) malgré un déclin de 3,3 % au Japon (14,2 millions d’unités). L’Amérique latine explose avec 24,7 % d’augmentation des ventes mais pour “seulement” 18,6 millions d’unités.

Au total, il s’est vendu 239,42 millions d’ordinateurs dans le monde en 2006. Selon Gartner, le marché du PC a été affaibli par une rude concurrence de l’industrie de l’électronique grand public (notamment les écrans plats LCD de télévision et les consoles de jeux apparues en fin d’année) et par le report à janvier 2007 de Windows Vista. La politique de coupons de mise à jour (plus ou moins) gracieuse vers Vista pour les PC achetés en fin d’année aura donc été d’une efficacité discutable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur