Ventes mondiales de mobiles : vers une sortie de crise cette année ?

Mobilité

Selon ABI Research, même si les ventes de mobiles ont connu une baisse de 11% au 1er trimestre par rapport à 2008, celles du 2ème trimestre pourraient être moins décevantes que prévu.

Les constructeurs de terminaux mobiles n’échappent pas à la récession, avec une baisse des ventes mondiales de 11% au premier trimestre 2009, par rapport à la même période l’an dernier. Selon une étude du cabinet ABI Research, 250 millions de terminaux se sont ainsi écoulés lors des trois premiers mois de l’année. Toutefois, des signes significatifs commencent -déjà- à se faire sentir.

Ce rétablissement ne sera fera pas à la vitesse grand V“, estime Jake Saunders, le vice-président d’ABI Research. “Le deuxième trimestre 2008 a été une très bonne période de ventes pour les constructeurs, mais les ventes au deuxième trimestre 2009 ne devrait connaître qu’un recul de “seulement” 10% par rapport à ce même trimestre en 2008. En revanche, les ventes de mobiles devaient connaître une progression ce deuxième trimestre par rapport au trois premiers mois de 2009″.

Selon ABI Research, grâce à une remontée de ventes de mobiles cette année, la baisse générale pourrait se stabiliser entre -8,4 et -8%. Samsung, LG et RIM, le fabricant du BlackBerry, ont connu les plus fortes progressions ce trimestre, avec, respectivement, des parts de marché évaluées à 17,8%, 8,8% et 3%. Nokia reste le leader incontesté de ce secteur, avec une part de marché de l’ordre de 36,2%.

La part de marché d’Apple reste assez basse, à 1,5%, malgré le très fort engouement des consommateurs pour l’iPhone. Le terminal de la marque à la Pomme souffrirait de la concurrence des mobiles à écran tactile des autres constructeurs (le BlackBerry Storm de RIM, par exemple).

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 25 avril 2009 et intitulé Handset makers suffer in the recession


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur