Ventes privées : Groupe Galeries Lafayette croque BazarChic

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingStart-up
galeries-lafayette
2 65

Groupe Galeries Lafayette accentue sa stratégie e-commerce en s’emparant de BazarChic (ventes privées de marques de luxe).

Ca bouge dans l’e-commerce juste avant la tenue du Paris Relais Week. BazarChic, site de ventes privées de marques de luxe, passe sous le contrôle de Groupe Galeries Lafayette. Le montant de la transaction n’a pas été révélé. « L’opération reste soumise à l’approbation des autorités de la concurrence », précise Le Figaro.

Avec cette opération de croissance externe qui inclut également deux filiales de la société (BazarChicVoyages/MyTravelChic et NGR pour le déstockage, le groupe familial & marchand (derrière lequel on trouve les enseignes Galeries Lafayette, BHV MARAIS, Royal Quartz, Louis Pion et Didier Guérin) compte accélérer sur le segment des ventes privées.

La création de BazarChic par Liberty Verny et Nathalie Gillier remonte à 2006. « Cette acquisition permet au groupe Galeries Lafayette de renforcer sa stratégie omnicanale en y apportant une plateforme de vente digitale complémentaire à ses métiers de Mode, et plus particulièrement à son activité de magasins de déstockage physique, Galeries Lafayette Outlet », précise le communiqué officialisant le rapprochement.

Liberty Verny, actuel P-DG de BazarChic, restera aux commandes de la société. La société Internet marchand, qui a eu comme actionnaire minoritaire le groupe Figaro, opère en France & DOM-TOM, Belgique, Luxembourg et en Suisse.

Elle revendique 6,4 millions de membres, déclare envoyer plus d’un million de colis par an et réalise un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros.

Après InstantLuxe, BazarChic

Le business de BazarChic représente une goutte d’eau par rapport à son nouveau propriétaire Galeries Lafayette qui génère un CA de 3,8 milliards d’euros dans le monde (15 000 collaborateurs et 280 magasins). En juin dernier, il avait déjà acquis InstantLuxe, site de vente d’occasion de sacs et bijoux d’occasion en provenance de grandes marques.

C’est en 2008 que Groupe Galeries Lafayette s’est lancé dans l’e-commerce via Galerieslafayette.com (tout comme BHV). En 2012, le site marchand a été refondu sous la houlette de Franck Zayan, ex-Directeur e-commerce omnichannel. Ce qui avait entraîné une migration sur la plateforme Hybris.Le site Web a intégré aussi une dimension marketplace avec la collaboration de Mirakl.

En 2016, place à la stratégie d’innovation accentuée avec l’ouverture prévue à la fin du mois d’un accélérateur de start-up « qui transforment les métiers de la mode et du commerce ». Il est animé avec la collaboration de Plug and Play, un incubateur issu de la Silicon Valley. L’espace dédié de 1000 m2 au cœur de Paris devrait accueillir une vingtaine de start-up par an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur