Verity rachète le moteur de recherche Inktomi

Mobilité

Le moteur de recherche Inktomi vient de se faire racheter par la société Verity. En difficulté sur le marché de l’optimisation de contenu, Inktomi n’a donc pas réussi son pari de s’imposer sur le marché des moteurs de recherche.

Les affaires vont décidément mal pour Inktomi. Après avoir procédé à un revirement de stratégie en mettant de côté ses solutions de CDN (Content Delivery Network) pour se concentrer sur les moteurs de recherche, la société se fait racheter pour 25 millions de dollars par Verity. Cette dernière propose une infrastructure logicielle trois tiers pour rechercher, classifier et personnaliser l’information de l’entreprise et en exploiter toutes les richesses. Les solutions Verity répondent à des projets stratégiques de portails d’entreprise et d’e-commerce, de services en ligne et d’applications de gestion de la connaissance.

En se recentrant sur le marché des moteurs de recherche, Inktomi devait subir la concurrence de certains gros concurrents comme Google ou Fast. Google a par ailleurs réussi à renouveler son contrat avec Yahoo. Inktomi était bien sûr en lice, il avait décroché le marché en 2000 avant de se le faire souffler par Google. La société avait déjà perdu AOL. Inktomi assurait jusqu’ici avec Overture (l’ex-GoTo) les requêtes du premier fournisseur d’accès mondial. Inktomi perd du coup un marché évalué entre 60 et 85 millions de dollars.

En France, plus de 500 entreprises utilisent les solutions Verity dont Airbus, Alcatel, Aventis, Castorama, EDF, France Telecom, Pechiney, Renault, Thalès…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur