Vers d’autres périphériques signés Apple ?

Mobilité

Le lancement de l’iPod ne laisse pas de place au doute : Apple cherche à réitérer, avec des périphériques destinés à agrémenter le “mode de vie numérique”, ce qui a fait son succès et lui a assuré une part importante du marché avec la PAO voilà 20 ans. Qu’attendre après l’iPod ? La stratégie de la firme s’étendra sans doute à l’image mais peut-être aussi à la reconnaissance vocale et à la reconnaissance de l’écriture.

L’Infinite Loop, la boucle infinie. Derrière cette adresse semble se cacher aussi le cycle de fonctionnement de la firme de Cupertino. Apple vient de renouveler une stratégie qui a fait son succès voilà 20 ans : proposer un ensemble de périphériques permettant une utilisation aisée et complète de sa machine. Et en profiter pour vendre des ordinateurs pour les raccorder. Comme il y a 20 ans, la société s’appuie très fortement sur l’innovation et l’intégration. Le premier périphérique lancé, l’iPod (voir édition du 23 octobre 2000), est un des éléments permettant de justifier l’appellation de hub numérique lancée par Steve Jobs au début de l’année. Gageons qu’il ne sera pas le seul destiné à poursuivre l’avancée vers le “mode de vie numérique” prônée par la firme. Après la musique, d’autres marchés pourraient être visés par Apple autour d’un concept qu’elle est seule à maîtriser : l’intégration logiciel-matériel. iTunes et l’iPod en sont un exemple. D’autres suivront certainement. La firme avait déjà réalisé une entrée sur le créneau de l’image numérique, il y a une décennie, avec les premiers appareils photo numériques. Un retour à ces premières amours ne serait pas étonnant.

Les essais de prospectives dans ce domaine ne sont toutefois pas simples. Le succès de l’iPod déterminera aussi peut-être l’engagement d’Apple dans cette voie. Il faut revenir au concept de hub numérique pour se faire une idée de la direction dans laquelle la firme pourrait s’engager. Lors de la présentation de sa stratégie, Steve Jobs utilise fréquemment plusieurs illustrations pour venir appuyer son discours. La plus connue concerne l’idée de plate-forme autour de l’iBook dernière génération, qui se voit entouré d’un lecteur de MP3, d’un appareil photo, d’une caméra ou d’un PDA. Lors de la présentation de l’iPod, les illustrations incluaient même un lecteur de DVD. Cela ne signifie évidemment pas qu’Apple viendra se frotter à la concurrence sur tous ces marchés, mais qu’ils sont susceptibles de l’attirer. Evidemment, les précautions prises par les dirigeants de la firme dans leurs discours peuvent amener à penser qu’Apple ne s’engagera plus sur certains marchés, comme celui des assistants personnels. Mais le lancement de périphériques numériques ne lui interdit pas de proposer des machines s’en différenciant, à l’instar de l’iPod. Les recherches d’Apple dans la reconnaissance d’écriture et ses travaux sur la reconnaissance vocale pourraient être une des briques utilisées dans ce sens. De même, l’utilisation de systèmes de stockage ultra-compacts dans des appareils photo numériques ou dans des caméras pourrait donner naissance à de nouveaux appareils de prise de vue jouant un rôle nouveau renforcé par les logiciels de la firme, iMovie, iDVD ou Image Capture. On notera que ce dernier est capable de traiter aussi bien des photos que des films ou des fichiers MP3 ! On peut faire confiance à l’étendue des capacités des ingénieurs de la firme pour étonner encore à l’avenir avec des produits hybrides attrayants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur