Vers un combat Notes/Outlook sur Mac OS X ?

Cloud

Une préversion du client d’email de Lotus Notes fonctionnant avec le serveur de mail Domino 6 vient d’être mise en ligne sur le site de son éditeur. Il s’agit d’une bêta destinée à Mac OS X. Son introduction relance les interrogations quant au portage d’Outlook, et au-delà, de la validité de l’offre d’Apple pour contracter les coûts informatiques des entreprises.

Le nouveau client Notes/Domino 6 Mac OS de Lotus a tout pour étonner : il surgit alors que la firme avait annoncé l’abandon du support de Mac OS l’année dernière d’une part, et intègre Java et Javascript à tous les étages d’autre part. Et surtout, il tourne sous Mac OS X ! Objectif de Lotus : sortir une version de son client de travail collaboratif destiné aux entreprises durant le troisième trimestre 2002. Le retour de la firme sur ce marché avait été annoncé en janvier (voir édition du 9 janvier 2002). L’information a tout de même de quoi surprendre parce que le binôme Notes/Domino 6 n’est pas à proprement parler destiné aux très petites organisations, cibles favorites d’Apple. Le déploiement d’un serveur de mail Domino correspond beaucoup plus aux tailles des départements des grands comptes multisites. Si Lotus, la filiale d’IBM, se propose de renouveler son offre, c’est que ses clients habituels le lui ont demandé. Cela signifie également qu’il y a un marché pour ce type d’application. La version à venir de Notes intègre un programme d’installation uniformisé, utilisable sur toutes plates-formes, tandis que le client est peut être utilisé en réseau local ou en itinérant. L’application gère les comptes multiples et les installations multiples sur la même machine et permet l’interrogation de services LDAP.

Lotus pourrait bien ne pas rester longtemps seule sur le créneau : même si Kevin Browne, le patron de la cellule de développement Mac de Microsoft, nous avait indiqué qu’aucun portage d’Outlook – dont une version pour Mac OS 9 a été commercialisée en juillet 2001 (voir édition du 28 juin 2001) – sur Mac OS X ne serait effectué, il semble que sa stratégie soit sujette à modifications. Son site américain Mactopia a mis en ligne courant février un questionnaire destiné à cerner les attentes des utilisateurs d’Outlook. Si la sortie d’un Outlook pour Mac OS X (pour l’instant Outlook 2001 ne fonctionne que sous OS 9) nécessite bien un investissement en ressources, la société ne semble pas pour autant rejeter l’idée.

Mac OS X, un Unix de bureau

Avec l’offre crédible de Mac OS X, nombre d’entreprises seraient en train d’évaluer la possibilité d’intégrer des Mac à leurs réseaux. L’optique des directeurs de services informatiques serait double : exercer une pression sur les offres habituellement utilisées pour abaisser leur coût et calculer les économies éventuelles que pourrait générer un passage sur cet “Unix de bureau”. La même logique semblerait en cours aux Etats-Unis où, selon Business Week, des cadres seraient en train de réaliser des benchmarks de solutions tout PC ou tout Mac. Et la disponibilité de la suite Office, tout autant que Notes ou qu’Outlook, pourrait être un gage de crédibilité. Reste que cette voie pourrait être encore longue, tant qu’Apple ne dispose pas d’offre serveur convaincante?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur