Vers un PDA téléphone signé Apple ?

Mobilité

La conférence de presse Apple du mercredi 18 octobre a été particulièrement étonnante : si les deux derniers trimestres sont jugés peu satisfaisants, l’avenir est rempli de produits particulièrement innovants.

Si le dernier trimestre financier d’Apple s’est révélé décevant, ainsi que l’ont affirmé d’un ton consensuel Steve Jobs et Fred Anderson, le directeur financier d’Apple, cela ne les empêche pas d’annoncer de nouvelles merveilles pour les mois à venir. “Notre département ingénierie a travaillé dur sur les produits les plus innovants qu’on ait jamais vus”, a indiqué Steve Jobs. “Apple disposera d’une gamme très compétitive de machines de bureau et de portables, la meilleure que j’ai jamais vue dans ma carrière.” L’expression du contraire eut été étonnante.

La plus grande surprise a été le retour des questions sur les PDA, ces assistants numériques dont Apple a été un des précurseurs avec le Newton. Phil Schiller, le vice-président chargé du marketing produit mondial, avait indiqué en début d’année qu’il n’y avait aucun PDA en cours de développement. Pourtant, les rumeurs ont poursuivi leurs basses oeuvres sur Internet, une source interne ayant même indiqué en avoir vu un fonctionner dans les locaux d’Apple. L’espoir du retour d’un assistant numérique remplaçant du Newton a même poussé quelques créatifs à proposer des dessins de ce à quoi il pourrait ressembler. La rumeur a même pris encore plus d’importance, lorsque a été dévoilé le projet “Rosetta Stone”, un projet de reconnaissance de l’écriture particulièrement élaboré qui en serait au stade terminal de son développement (voir notre édition du 27 juillet 2000).

Steve Jobs n’a pas fait de commentaires sur le PDA, précisant toutefois qu’il pensait que celui-ci se rapprocherait du téléphone mobile sous peu. “Qui sera le gagnant et qui sera le perdant, ce n’est pas clair”, a commenté Jobs. “Mais je pense que les PDA et les téléphones portables sont sur des routes convergentes et devraient devenir la même chose”. Ce commentaire ne sort pas réellement des sentiers battus, puisque nombre d’analystes et de commentateurs ont déjà prévu ce rapprochement. Et des produits existent déjà, à l’image du Nokia 9110 ou du dernier VisorPhone (voir édition du 21 septembre 2000). Mais venant de Jobs (voir édition du 25 mars 1999) et connaissant les antécédents de la firme qu’il dirige, ceci prend un tout autre sens. D’autant plus que des personnes parlant à leur PDA ont déjà été aperçues dans Cupertino !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur