Vers un standard mondial pour la téléphonie mobile

Cloud

Une technologie de passerelles commune permettra à tous les opérateurs de téléphonie mobile de faire cohabiter leurs systèmes.

Pekka Tarjanne, secrétaire général de l’UIT, Union internationale des télécommunications est confiant sur l’adoption dès l’année prochaine d’un standard mondial pour la téléphonie mobile. Selon lui, “la mise en place d’un standard devrait survenir à la fin de la période de réflexion qui se termine le 1er avril prochain”. Cette réflexion s’inscrit dans le cadre du programme International Mobile Telecommunications 2000 qui réunit des représentants de 188 pays et plus de 500 organisations publiques et privées afin de créer des standards pour la troisième génération de téléphonie mobile baptisée UMTS, Universal Mobile Telephony System.

Le nouveau système doit supporter les protocoles de communication d’Internet et les services associés et étendre l’interoperabilité des téléphones mobiles. Cependant, les avis sont partagés sur le standard à utiliser selon qu’on soit en Europe, aux Etats-Unis ou au Japon. Les opérateurs entendent pérenniser leurs investissements dans des standards comme le GSM ou le CDMA et craignent une réforme radicale.

Pourtant, l’UIT écarte ce scénario. Pour Tarjanne, “ce serait une absurdité d’imposer la même technologie à tout le monde. Quand on parle de standard, on entend par là une technologie qui permettra aux différents opérateurs de mettre en place facilement des passerelles”. Selon l’équipementier Nokia, avec un tel standard, les fabricants de téléphones pourront facilement adapter leurs modèles existants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur