Vers un standard pour la photo numérique

Cloud

Hewlett Packard va commencer à livrer son nouvel appareil photo numérique, le PhotoSmart C500. Originalité de ce modèle, son système d’exploitation Digita de FlashPoint. Celui-ci est en train de s’imposer auprès d’un grand nombre de constructeurs, créant ainsi une vraie compatibilité entre les appareils de différentes marques.

Qu’y a-t-il de commun entre un appareil photo Kodak DC290, un Minolta EX Zoom 1500 et une imprimante PT-100 d’Epson ? Tous trois fonctionnent grâce au système d’exploitation Digita, de l’éditeur Flashpoint. Cette plate-forme ouverte s’impose petit à petit comme le seul standard partagé dans la photo numérique. Hewlett Packard avait annoncé dès septembre dernier son intention d’utiliser le système d’exploitation de Flashpoint, mais le PhotoSmart C500 n’arrive qu’aujourd’hui dans le commerce. HP est la quatrième société à utiliser la plate-forme Digita dans ses produits. Kodak, Epson et Minolta l’ont déjà intégré, soit dans des appareils photo, soit dans des imprimantes à sublimation thermique. Entièrement basé sur des menus déroulant et des choix par icônes, Digita permet de manier simplement les clichés réalisés, de la même manière qu’avec la plupart des systèmes propriétaires. Là où ce système se démarque de la concurrence, c’est dans sa propension à évoluer (par le biais de mises à jour) pour ainsi offrir de nouvelles fonctions sur les appareils. L’intérêt de l’adoption du système par le plus grand nombre est par exemple l’interchangeabilité des modules de mémoires des appareils ou l’impression directe des clichés sur des imprimantes photo en reliant les deux appareils avec ou sans fil..

Principal obstacle à la standardisation des systèmes d’exploitation, les constructeurs eux mêmes. Sony, Fujifilm, Olympus ou Canon utilisent des systèmes développés en interne et ne souhaitent pas payer des royalties pour intégrer Digita à leurs produits. Mais avec la multiplication des acteurs dans le domaine de la photo numérique, et en particulier l’arrivée d’industriels ne possédant pas forcément les ressources pour développer un système d’exploitation, Flashpoint pourrait ‘avoir une belle carte à jouer.

Pour en savoir plus : Flashpoint


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur