Vers une standardisation des environnements Linux

Cloud

En évoluant en version 2.0, la norme Linux Standard Base entend faire de Linux le système d’exploitation le plus évolutif du marché.

Le Free Standards Group (FSG), une association qui vise à développer les standards sous Linux, vient d’annoncer ce mardi 14 septembre 2004 la disponibilité de la norme Linux Standard Base (LSB) 2.0. Celle-ci vise à assurer la compatibilité des applications Linux avec les différentes distributions du système libre.

Si la première version de la LSB n’avait suscité que peu d’intérêt, la seconde pourrait marquer le début d’une véritable standardisation de l’univers du manchot. C’est du moins l’objectif de la FSG qui souhaite faire de Linux “le système d’exploitation le plus évolutif de l’industrie informatique”, lit-on dans le communiqué. Un objectif ambitieux qui a reçu le soutien de prestigieux noms du secteur (Intel, AMD, Dell, HP, Sun, IBM…) ainsi que des principaux éditeurs de distributions Linux dont Red Hat, Novell (Suse), Mandrakesoft et TurboLinux.

Parmi les nouveautés de la version 2.0 du LSB, on notera une interface de support du langage C++ et l’intégration des architectures matérielles 64 bits d’AMD, IBM et Intel. En assurant un certain niveau de compatibilité entre les différentes distributions Linux et plates-formes matérielles, le LSB 2.0 vise à encourager le développement d’applications pour le monde du libre. D’autre part, si l’opération est un succès, la standardisation enlèvera un argument à Microsoft qui, du fait de sa position dominante dans le domaine des systèmes d’exploitation, se positionne comme un standard de facto face à un monde Linux actuellement fragmenté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur