Vers une station de travail signée Apple ?

Mobilité

Lenteur de l’adhésion de Quark à Mac OS X, faible montée en puissance des G4, peu de cartes graphiques supportées… Les métiers des arts graphiques et de la vidéo ne sont, ces derniers temps, pas vraiment à la fête sur Mac. Pourtant, Apple n’entend pas délaisser cette clientèle de toujours. Mieux : la firme serait en train de rassembler les pièces d’une future station de travail à ses couleurs. Les plus optimistes tablent même pour un lancement lors de la prochaine mise à jour de Mac OS X.

Apple se préparerait à adopter quelques-uns des contrôleurs graphiques embarqués par les stations de travail. Au nombre des cartes listées par le très pertinent Think Secret de Nick de Plume, les NVidia Quadro ainsi que la série des ATI Fire GL. Surtout utilisées dans des versions survitaminées de PC et destinés à des traitements graphiques réclamant un maximum de puissance, ces cartes sont dotées d’une mémoire vive conséquente (entre 128 et 256 Mo de mémoire dynamique) et dopent les traitements numériques. Selon la rumeur, c’est la version 10.3 de Mac OS X qui leur ouvrirait la voie de nos machines. De la à conclure qu’Apple prépare secrètement de nouveaux Mac capables de concurrencer les meilleures stations de travail, il y a un pas que les plus optimistes ont déjà franchi. A leur crédit, la structure même de la clientèle traditionnelle de la firme : grosse consommatrice de logiciels à vocation graphique, de moteurs de rendu d’images, elle est largement composée d’artistes, de professionnels de l’édition, de scientifiques friands de systèmes de modélisation ou encore de spécialistes de la vidéo et du cinéma. C’est d’ailleurs auprès de ces derniers que Cupertino, début 2002, semble avoir trouvé l’inspiration (voir édition du 18 avril 2002).

Quel avenir pour les Power Mac?

L’introduction d’Xserve, au printemps 2002, a d’ailleurs jeté les bases de telles solutions, très puissantes et dédiées au traitement graphique (voir édition du 29 mai 2002). Mais, la forme, la taille et le bruit généré par l’Xserve ne semblent pas adapté à un usage en des locaux studieux. Quant à l’actuel Power Mac, malgré sa récente mise à jour et ses 1,42 GHz au compteur, il ne remplit pas les caractéristiques propres à une station de travail. Autant dire que l’introduction de telles machines viendrait à point nommé et comblerait un vide. Elle relancerait le constructeur sur des chemins beaucoup trop empruntés par les fabricants de PC, la combinaison RISC, AltiVec et carte graphique “top niveau” redonnant des ailes aux solutions professionnelles de la Pomme. Ce lancement pourrait d’ailleurs concorder avec d’autres évènements : l’arrivée de Quark XPress pour Mac OS X et celle de nouveaux processeurs sur 64 bits (les générations de puces actuelles sont majoritairement sur 32 bits), bien plus performants et en mesure d’augmenter de façon notable la mémoire vive maximum supportée par les ordinateurs. Une question demeure toutefois en suspend : qu’adviendrait-il des actuels Power Mac si de telles stations étaient commercialisées ? Apple les doublerait-elle d’une nouvelle gamme parallèle, ou introduirait-elle une notion de modularité dans ses célèbres machines professionnelles ? De nouveaux Power Mac, modulaires, offrant un choix de cartes graphiques sans précédent, des capacités mémoire presque illimitées et de nombreuses baies d’extension, voilà un rêve qui comblerait tous les professionnels exigeants, comme les joueurs invétérés et qui ferait du bruit dans le Landerneau des spécialistes !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur