VIA Technologies présente son nouveau circuit logique

Mobilité

Contrairement à son prédécesseur, le nouveau chipset de VIA pour processeur AMD gère la mémoire vive DDR400. Et, surtout, il inaugure une nouvelle technologie de mémoire tampon étendue qui devrait considérablement améliorer les performances, selon son concepteur.

VIA Technologies annoncera officiellement le 10 mars la sortie de son nouveau chipset, le KT400A, destiné aux plates-formes AMD (Athlon XP). La principale nouveauté de cette 7e génération de chipset pour socket A est le support de la mémoire vive DDR 400. Contrairement à ce que son nom laisse entendre, son prédécesseur, le KT400, ne supporte que la DDR 333. Ce qui n’enlève rien aux qualités du produit. “En termes de performances, on ne constate pas vraiment de différences entre les deux types de mémoire”, admet James Campbel, responsable marketing chez VIA, “mais comme ça fonctionne, on n’allait pas se priver.”

Les gains de performances se révéleront probablement plus évidents avec la nouvelle technologie intitulée FastStream64. Elle offre au composant Northbridge une plus grande quantité de mémoire tampon via des prefetch (zones de préchargement des données) étendus. La technologie FastStream64 est supposée offrir les mêmes performances que le double canal (dual channel) pour un coût de conception inférieur.

Du Serial ATA mais pas de WiFi

Deux Southbridges seront proposés avec le KT400A : le VT8235CE et le VT8237. Ils supportent tous deux l’AGP 8x (avec le pilote Hyperion), l’USB 2.0 (8 ports), le son sur six canaux (5.1), l’Ethernet 10/100, etc. La principale différence entre les deux est la prise en charge du Serial ATA (SATA) pour le VT8237. Rappelons que le SATA est la nouvelle interface pour périphériques de stockage susceptible de remplacer l’IDE ATA (voir édition du 30 août 2001). En revanche, VIA n’a pas jugé opportun d’implémenter le support d’une technologie de communication sans fil comme le WiFi afin de concurrencer Intel et son prochain Centrino (voir édition du 21 février 2003).

Le KT400A devrait pleinement profiter à l’Athlon XP 3000+, dernier processeur en date chez AMD et le seul du constructeur, à ce jour, à exploiter un bus frontal à 333 MHz. A ce titre, il entre en concurrence directe avec le nForce2 de nVidia (voir édition du 8 octobre 2002). Face aux nForce2, VIA conserve une longueur d’avance avec plus de 80 % de parts de marché sur l’environnement AMD. Le KT400A devrait être disponible dès le mois d’avril sur les cartes mères des partenaires habituels, Gigabyte, MSI, Asus, Tyan, Legend QDI, pour ne citer que les plus connus.

Article modifié le 5 mars 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur