Viadeo pousse les portes du continent africain

Mobilité

Viadeo vient d’ouvrir son premier bureau en Afrique, à Dakar, au Sénégal. Le continent fait figure, pour le réseau social professionnel, de «marché à haut potentiel ».

Viadeo veut élargir sa base de 35 millions de membres et lorgne du côté du continent africain.

Le réseau social professionnel a récemment ouvert un nouveau bureau à Dakar, au Sénégal, et poursuit ainsi sa stratégie de conquête de nouveaux utilisateurs dans les pays émergents.

Basé à Paris, Viadeo dispose déjà de 8 autres bureaux dans le monde, comme aux Etats-Unis (San Francisco), en Angleterre (Londres), en Espagne (Madrid et Barcelone), en Italie (Milan), en Chine (Pékin), en Inde (New Delhi), et au Mexique (Mexico City).

Le réseau social professionnel français n’est pourtant inconnu en Afrique : le continent recense plus d’un million de membres inscrits sur le site BtoB, répartis entre le Maghreb (dont 50% au Maroc) et les pays d’Afrique subsaharienne francophone.

Les Africains utilisent notamment Viadeo pour se mettre en relation avec des professionnels de leur propre pays ou avec ceux d’autres régions du monde, et sont souvent diplômés de grandes écoles américaines ou européennes.

« Nous allons rapidement pouvoir déployer l’ensemble de nos offres BtoC (abonnements Premium) et BtoB (recrutement, publicité, solutions marketing, MBA & Masters), et donc monétiser Viadeo en Afrique », a souligné Chams Diagne, directeur de Viadeo en Afrique.

Selon les dernières statistiques fournies par Viadeo, le réseau social BtoB comptabilise 30 000 nouveaux inscrits par jour, 150 000 mises en relation et plus de 3 millions de profils consultés quotidiennement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur