Viadeo vise la Bourse : le marché français reste essentiel

BourseEntreprise
viadeo-introduction-bourse

Viadeo compte entrer sur Euronext Paris d’ici début 2015. Malgré son expansion mondiale (Chine, Russie…), 95% de son business est réalisé en France.

Viadeo se met en ordre de marche une vue d’une prochaine introduction en Bourse sur Euronext Paris. Elle est prévue d’ici le début de l’année prochaine. C’est donc un changement de cap dans la stratégie IPO. En 2011, la société Internet envisageait plutôt une entrée en Bourse à Hong-Kong.

Le réseau social professionnel et champion national en la matière a enregistré un projet dans ce sens auprès de l’Autorité des marchés financiers. Il est en mesure d’afficher 31 millions de membres éparpillés sur 4 zones (France, Chine, Afrique francophone et Russie), tout en revendiquant une base globale de 60 millions de membres. Il doit affronter deux rivaux : l’incontournable américain LinkedIn et l’Allemand Xing (coté à Francfort)

En 2013, Viadeo a affiché des résultats mitigés : un chiffre d’affaires de 30,1 millions d’euros en 2013, un EBITDA de 1,1 million d’euros et une perte de 13,1 millions d’euros. Le groupe emploie 450 collaborateurs, répartis dans cinq villes : Beijing, Casablanca, Moscou, Paris et San Francisco.

Malgré son expansion internationale, le marché français reste fondamental pour la société dirigée et co-fondée par Dan Serfaty et Thierry Lunati (les deux managers ont repris la main sur l’opérationnel après le départ de Michel Meyer survenu en début d’année).

Avec 9 millions de membres, Viadeo se présente comme le leader au niveau national et multiplie les partenariats pour se rapprocher des acteurs de l’emploi et de l’économie (Pôle Emploi, CCI, APEC…). Le groupe Internet réalise encore 95% de son business en France, “faute d’avoir engagé d’action de monétisation concernant les 27 millions de membres répartis dans le reste du monde”.

Il doit aussi accélérer sur le volet de la mobilité et de la dimension “native advertising” (un format présenté comme une “harmonisation de la publicité avec le contenu de la plateforme RSP). Actuellement, Viadeo génère des revenus sous différentes formes selon Le Figaro : abonnements (50%), médias (20%) et solutions de recrutement (30%).

Viadeo : une des rares sociétés Internet françaises à percer en Chine

Viadeo a cette particularité d’avoir choisi de manière précoce une implantation en Chine à travers un rapprochement effectué avec Tianji à partir de 2007. La société est en mesure de disposer d’une base de 20 millions de membres au niveau local (avec un rythme de 500 000 nouveaux enregistrés chaque mois).

En l’état actuel, Viadeo ne précise pas le montant qu’il souhaite lever à travers son IPO. Néanmoins, elle pourrait viser une valorisation située dans la fourchette 180 – 200 millions d’euros. Actuellement, la répartition du capital est assez éclatée : fondateurs et managers (28 %), investisseurs comme Bpifrance, Idinvest et Ventech (32 %) et le bloc des actionnaires des sociétés acquises notamment en Chine (16 %).

Depuis la création de la société en juin 2004 (sous le nom de Viaduc.com), la société a levé environ 37 millions d’euros (dont un bloc de 24 millions d’euros en avril 2012).

Quiz : Connaissez-vous vraiment les grandes sociétés françaises du Web ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur